Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Le programme national de lutte contre le sida sort de deux mois d'inertie concernant le dépistage - 03/09/2007 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Programme national de lutte contre le sida (PNLS) a repris ses activités lundi, mettant ainsi un terme à plus de deux mois d'immobilisme imputable au manque de réactifs nécessaires au dépistage, a constaté GABONEWS.En ouverture ce matin, le service de dépistage a été pris d'assaut tôt le matin par une foule hétéroclite de personnes soucieuses de connaître leur statut sérologique. Cet élan qui emporte ces vieillards et ces jeunes visibles dans la cour, crée en réalité une situation jugée pour le moins surprenante tant aucune annonce de reprise de service n'a été rendue publique faisant, et surtout parce que par le passé un tel empressement était plutôt rare.

Une infirmière a tenu à noter que « ce qui compte, c'est que ce service est de nouveau opérationnel après deux mois d'interruption due au manque de réactifs qui permettent de procéder aux analyses. C'était un coup dur pour tout ce monde, car le PNLS est une structure qui reçoit environ 60 personnes par jour qui sont très préoccupés par leur état de santé ».

Mieux, on rappelle que cette réouverture intervient quelques temps après la fin de la campagne de sensibilisation menée tambour battant à Libreville par le ministre de la lutte contre le sida, en charge de la veuve et de l'orphelin, Me Denise Mekamne déterminée à faire le porte à porte pour faire passer le message de la prévention dans les familles jusque dans les quartiers sous intégrés en compagnie des partenaires sociaux.

On estime aujourd'hui à 53.810 personnes vivant avec le VIH / sida au Gabon, (chiffres de 2003-2004 détenus au PNLS), dont 3000 jeunes d'environ 15 ans. Le plus jeune séropositif identifié n'a que 3 mois tandis que le plus vieux est un octogénaire de 83 ans.

GN/DCD/JCK/07

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !