Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

CHL : des patients perfusés sur des bancs dans les couloirs des services des urgences - 02/06/2008 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

C’est un véritable calvaire que vivent les malades qui sont conduits aux services des urgences du Centre Hospitalier de Libreville (CHL) pour y recevoir les premiers soins, a constaté GABONEWS. La capacité de ces services, pourtant dits d’urgences, ne répond plus aux exigences et à la demande, sans cesse croissante, des patients. Manque du personnel qualifié, infrastructures obsolètes, les services d’urgence du CHL n’inspirent plus confiance aux malades. Il devient très fréquent d’y trouver des patients qui passent des journées entières avant d’être reçus « en urgence ».

Le cas de Paul Mboumba, un malade interrogé par GABONEWS, décrit toute la tragédie qui sévit actuellement dans ces services où certains patients se font perfuser dans les couloirs, sur des bancs.

«Je suis arrivé ici depuis le matin. J’ai quand même réussi à avoir une place assise sur un banc. Je n’avais pas de choix à cause du grand nombre de malades qui attentaient tous d’être reçus par un seul médecin. Comme je me tordais sur mon banc, le médecin s’est vu obliger de venir me perfuser. C’est sur le banc qu’il l’a fait. J’ai eu trois perfusions. Mon pantalon a été complètement sali par le sang parce que mon bras était soutenu par l’une de mes jambes. Ça a été pénible pour moi, surtout à cause du banc en bois dur», a déploré Paul Mboumba.

GN/AK/DCD/08

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !