Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

SIDA : plus de 4300 personnes dépistées au cours des six derniers mois - 25/09/2008 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plus de 4300 personnes ont été dépistées au cours des six derniers mois au Centre de dépistage volontaire et anonyme (CDVA) de Libreville, a confié à GABONEWS le Dr. Ella Assa, responsable du Programme National de Lutte contre les Infections Sexuellement Transmissibles et le Sida (PLIST).

Ce chiffre, selon le Dr. Ella Assa, aurait pu être au dessus si des problèmes techniques ne les avaient pas contraints à suspendre, deux mois durant, toutes les opérations de dépistage.

Ainsi, sur les 4139 individus dépistés au cours de ces six derniers mois, ceux âgés entre 20 et 50 ans constituent le gros du lot. Ce qui est normal, affirme –t-elle.

Le plus encourageant, ajoute-t-elle, c’est que la majorité des gens viennent se faire dépister volontairement.

Un regard sur la variable sexe, indique que les femmes se montrent plus soucieuses de leur statut sérologique.

La lutte contre Sida faisant partie d’un département ministériel, le Programme national de lutte contre le Sida (PNLS) a fait place au PLIST qui compte en son sein six services spécialisés: dépistage et suivi psychosocial, prévention de la transmission mère-enfant (PTME), coordination du programme ACCESS (prise en charge thérapeutique des IST et des personnes vivant avec le VIH (PVV)), le service épidémiologie et suivi-évaluation qui travail en étroite collaboration avec tous les centres de traitement, la Coordination des centres de traitement et, enfin, le service Information, Education et Communication (IEC).

Selon les chiffres publiés par le gouvernement, le taux de séroprévalence qui avait atteint les 8% en 2002, puis 8,1 %, en 2006, avoisinerait aujourd'hui un taux de 5,9% soit une diminution de 2,2% selon une enquête nationale de prévalence du VIH/Sida basée sur les sites sentinelles et sur les comportements sociaux face au VIH/Sida.

Aussi, le pays compterait compte 12 000 orphelins du Sida pris en charge par l’Etat et certaines ONG. 6100 personnes environ sont médicalement suivies et 2 200 reçoivent un traitement contre les rétroviraux.

GN/OB/DCD/08

Par : Orphé BOUTET

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !