Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

La journée internationale de la Tuberculose sera célébrée en différée au Gabon - 24/03/2009 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La journée Mondiale de la Tuberculose commérée ce 24 mars dans le monde, sous le thème « Je m’engage. Halte à la tuberculose » sera célébrée en différée au Gabon, a-t-on appris ce mardi auprès du Directeur du Programme national de lutte contre la Tuberculose, Médard Toung Mvé.

« Nous ne pouvons nous prononcer actuellement sur la question en raison du deuil qui touche la nation toute entière », à t-il déclaré, allusion à la disparition de la Première Dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba.

Selon des sources officielles, la tuberculose gagne du terrain au Gabon, avec 2611 cas en 2005, 3206 en 2006, 3831 en 2007, les statistiques de l’année 2008 n’étant pas encore disponibles.

Par ailleurs 4 à 5 tuberculeux sur 10 sont infectés par la tuberculose et le Vih/Sida. Parmi les malades admis sous traitement 36% réalisent un succès thérapeutique, 5% sont perdus de vue et 10% décèdent.

Le programme national de lutte contre la tuberculose (PNLCT) affiche de ce fait une faible performance globale par rapport aux objectifs de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui souligne dans son rapport (2007) que le Gabon a un taux de détection de 54% contre 70%, un taux de guérison de 46% contre 85%, un taux de perdus de vue de 45% contre moins de 10 %, une couverture de TS à savoir chimiothérapie directement observée de 31% contre 100%.

GN/DAN/DCD/09

Par: Douglas Anselme NTOUTOUME (Gabonews.ga)

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !