Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Santé tropicale au Gabon > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6501 - Janvier 2018 - pages 59-68

Docteur Landry Missounga Rhumatologie en Afrique noire francophone et à Madagascar : état des lieux sur les rhumatologues, les pathologies rhumatologiques, les moyens diagnostiques et thérapeutiques en 2015noteEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Auteurs : L. Missounga, D.D. Ouedraogo, I.R. Nseng Nseng, M. Singwe-Ngandeu, J.C. Daboiko, E. Eti, R.R. Bileckot, H. Ntsiba, Z. Zomalheto, M. Avimadje, S. Diallo, O. Oniankitan, M. Mijiyawa, M. Kouakou N’Zue - Gabon


Résumé

Objectif : Dresser l’état des lieux de la rhumatologie en Afrique Noire Francophone (ANF) sur le nombre de rhumatologues, les pathologies rhumatologiques, les moyens diagnostiques et thérapeutiques.
Patients et méthodes : Etude transversale par interview auprès de rhumatologues africains pour connaître le nombre de rhumatologues, les moyens diagnostiques et thérapeutiques dans chaque pays entre juin 2014 et juin 2015. Revue de la littérature par recherche avec les mots "rheumatic diseases ; africa" sur Medline, "Médecine d'Afrique noire" électronique, "Médecine et santé tropicale" et "Société des pathologies exotiques". Les données concernaient les pays d’ANF jusqu’en juin 2015 hormis le Burundi, la République Démocratique du Congo et le Rwanda. Celles du Gabon concernaient 6050 rhumatisants vus entre janvier 2009 et décembre 2014 dans le service de médecine interne du centre hospitalier et universitaire de Libreville.
Résultats : Pour une population totale de 182,14 millions d’habitants, il y avait 50 rhumatologues soit une densité de 0,03 rhumatologue pour 100.000 habitants. La pathologie la plus fréquente était l’arthrose. La goutte et les infections étaient les premières causes d’arthrites respectivement au Burkina Faso, au Congo Brazzaville, au Gabon et au Bénin, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Togo. Les rhumatismes inflammatoires chroniques les plus fréquents étaient la polyarthrite rhumatoïde au Burkina Faso, au Cameroun, au Congo Brazzaville et les spondylarthrites par arthrites réactionnelles en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Togo. La radiographie et le MTX étaient disponibles dans chaque pays. Il y avait 21 IRM, soit un appareil pour 8,673 millions d’habitants. Les biothérapies type Adalimumab et Etanercept respectivement à 1.710,36 et 1.733,23 € par mois au Gabon, restaient exceptionnellement utilisées.
Conclusion : L’état des lieux de la rhumatologie en ANF en 2015 révèle surtout l’extrême carence en rhumatologues dans ces pays, principalement du fait de l’absence de formations locales dans cette spécialité.

Summary
Rheumatology in French-speaking sub-Saharan Africa countries and Madagascar: rheumatologists, main rheumatic diseases, diagnostic and therapeutic resources in 2015

Aim: To draw up an inventory of rheumatology in French-speaking sub-Saharan and Madagascar peoples about the number of rheumatologists, mean diseases, diagnostic and therapeutic resources in 2015.
Patients and methods: Cross-sectional study by interview with African Rheumatologists to know the number of rheumatologists, diagnostic and therapeutic means in each country between June 2014 and June 2015. Literature review regarding medicine electronic databases of “Médecine d’Afrique Noire”, “Médecine et Santé Tropicale” and “Société des Pathologies Exotiques” accessible using key words “rheumatic diseases; Africa” on PubMed. The data concerned the countries of French-speaking sub-Saharan Africa until June 2015, except for Burundi, the Democratic Republic of the Congo and Rwanda. Those of Gabon concerned 6050 rheumatics seen between January 2009 and December 2014 in the internal Medicine Department of the Hospital and University Centre in Libreville.
Results: For a total population of 182.14 million inhabitants, there were fifty rheumatologists, with a density of 0.03 rheumatologists per 100.000 inhabitants. The more frequent pathology was Osteoarthritis. Gout was the first cause of arthritis in Burkina Faso, Congo Brazzaville, Gabon and infections the first in Benin, Cameroon, Republic of Ivory Coast, Togo. Rheumatoid arthritis (RA) was the more frequent Chronic Inflammatory rheumatism in Burkina Faso, Cameroon and Congo Brazzaville whilst spondyloarthritis was the more frequent in Ivory Coast, Gabon and Togo. Radiograph and Methotrexate (MTX) were available in each fellow-country. There were twenty-one (21) Magnetic Resonance Imaging (MRI) equipments, with a density of one per 8.673 million of inhabitants. Biologic treatments DMARDs like Etanercept or Adlimumab were so expensive, respectively (1.710,36 €) and (1.733,23 €) per month, then remained exceptionally used in Gabon for six patients.
Conclusion: An exact overview of rheumatology in French speaking sub-Saharan area in 2015 reveals especially the extreme lack of rheumatologists in these fellow-countries, mainly due to the lack of local teaching and training in this specific branch of medicine. The most common disease is osteoarthritis whatever the country as worldwide.

Cet article est actuellement coté note (4,2 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 413 fois, téléchargé 52 fois et évalué 5 fois. 4 commentaires ont été postés à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !