Santé tropicale en Guinée - Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Guinée > Revue de presse

Revue de presse

La situation épidémiologique de la 1ère semaine de l’année 2012 - 16/01/2012 - Guinée Conakry Info - GuinéeEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Comité de gestion des maladies à potentiels épidémiques a tenu vendredi, 13 janvier, au ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, une réunion sur la situation épidémiologique de la première semaine de l’année 2012 et la situation détaillée des cas de Méningite, la Fièvre jaune et la Rougeole ainsi que celle des résultats des Laboratoires. Cette réunion, placée sous la présidence du chef de Division de la Prévention et de la Lutte contre les Maladies (DPLM), Dr Sakhoba Keïta, a permis d’indiquer, qu’au cours de cette 1ère semaine de l’année 2012, aucun cas de Tétanos néonatal, de rougeole, de méningite et de choléra, n’a été enregistré dans les structures sanitaires de la Guinée...

Par contre, un cas de Paralysie Flasque Aigüe (PFA) a été notifié dans la préfecture de Madiana, un cas de Diarrhée rouge et 39 cas suspects dans le district sanitaire de Coyah, 19 cas à Faranah et un cas suspect de Fièvre jaune dans la préfecture de Lélouma.

Le paludisme 10114 cas ont été suspectés dans toutes les structures sanitaires de la Guinée avec 3293 cas confirmés par le Laboratoire de l’Institut de Santé Publique pour 9 décès. Les valeurs extrêmes se trouvent dans la préfecture de Lola avec 98 cas et la commune de Ratoma à Conakry avec 915 cas.

Le chef de la DPLM a exprimé le souhait d’introduire le vaccin contre l’hépatite B monovalent dans la vaccination de routine des nouveaux- nés dans 3 Centres de Santé notamment, dans les préfectures de Coléah, Madina et la commune de Matam à Conakry.

Il a souligné, que sa division doit organiser un plaidoyer auprès de MSF Belgique, pour obtenir des réactifs contre la Fièvre jaune et de planifier une supervision conjointe avec le service de Santé des armées sur leur système de surveillance épidémiologique. Dr Sakhoba Keïta a mis l’occasion à profit, pour attirer l’attention des participants sur le fait que, toutes les structures sanitaires de la Guinée doivent désormais créer leur adresses E-mail, pour faciliter la communication entre les structures d’une part, et entre les structures et la division d’autre part.

CHY/AB/JPO/ST

Lire l'article original

Plus d'articles Guinéens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GuinéeSanté tropicale en Guinée
Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !