Santé tropicale en Guinée - Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Guinée > Revue de presse

Revue de presse

Une mission médicale saoudienne séjourne à Conakry - 02/02/2013 - Le jour de Guinée - GuinéeEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une équipe médicale de l’ONG Médecins à Travers les Continents (Physicians Accross Continents), dirigée par Dr Saad Al-Garni, consultant, séjourne à Conakry depuis la semaine dernière. Créée en 2003 et dont le siège se trouve à Riad en Arabie Saoudite, cette ONG opère gratuitement les malades de la hernie avec une prise en charge. Pourquoi la hernie ?

Selon le chef de la mission, Dr Saad Al-Garni, en 2003, des études ont été menées sur les maladies les plus fréquentes en Afrique de l’Ouest. Elles ont démontré que la hernie est la maladie la plus fréquente. Poursuivant, il a indiqué que l’ONG travaille actuellement en Guinée, en Sierra Léone et au Libéria.
L’objectif de la mission, a-t-il expliqué, est de soigner tous les malades de la hernie à travers le continent et partout à travers le monde. « C’est une ONG multinationale dont le financement est fait par le Roi saoudien. Si on n’intervient pas très tôt, la maladie risque de se compliquer. C’est pourquoi, soigner, au début, c’est facile ; mais pour les personnes qui ont longtemps porté la maladie, il sera un peu compliqué » a-t-martelé. En ce qui concerne les opérations et les médicaments, tout est pris en charge par le philanthrope saoudien.

Quels sont les avantages pour la Guinée ?

On soigne des citoyens guinéens gratuitement avec une prise en charge. Les médicaments qui restent sont laissés au compte de l’hôpital Ignace Deen. L’équipe médicale, pour conserver ces médicaments, a acheté elle-même les climatiseurs et équipé la salle.

Comment la mission est-elle arrivée en Guinée ?

C’est sur l’invitation de l’Ambassade d’Arabie Saoudite en Guinée, SEM Ahmed Hussein Albedewi, et grâce aux relations de coopération qui existent aussi entre l’Agence Guinéo-saoudienne, d’Elhadj Amine Hassane Kaba et au directeur des relations extérieures, Ahmadou Kallo. Ces deux Guinéens ont mis tous leurs efforts à profit pour faciliter l’arrivée de cette mission.
Cependant, la mission a rencontré des difficultés pour la sortie des médicaments à l’aéroport. Il a fallu l’intervention de l’ambassadeur saoudien en Guinée pour faciliter la tâche à l’équipe médicale alors qu’en Sierra Léone, la mission n’a rencontré aucune difficulté. Le chef de la mission a indiqué « on a assez de difficultés. Le nombre de chambres est insuffisant. Il y a aussi le manque d’équipements médicaux, de médicaments, et de matériels médicaux. On va aux grandes pharmacies pour en acheter ».
« Mais, nous avons également bénéficié de la coopération des autres comme l’ambassade de Guinée en Arabie Saoudite, Chérif Nabaniou qui nous a mis en contact avec le directeur de l’hôpital Ignace Deen, Dr Awada » rapporte le chef de la mission, très satisfait de l’implication de l’ambassadeur et du Secrétariat chargé des affaires religieuses.
Depuis l’arrivée de la mission, jeudi 31 janvier, une vingtaine d’opérations ont été faites. L’équipe médicale est composée de dix personnes : des chirurgiens, des infirmières, et le chef médecin lui-même. Médecins à Travers le Monde travaille depuis trois ans en Sierra Léone.
La mission de l’équipe prendra fin la semaine prochaine. Mais, déjà, du côté de l’équipe médicale, on déplore le manque de communication autour de la mission. Désormais, il serait intéressant que les autorités en charge de la santé fassent assez de communication pour que tous les citoyens de toutes les catégories sociales soient pris en compte.

Amadou Kendessa Diallo

Lire l'article original

Plus d'articles Guinéens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GuinéeSanté tropicale en Guinée
Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !