Santé tropicale en Guinée - Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Guinée > Revue de presse

Revue de presse

L’épidémie de méningite fait 31 décès sur 279 cas signalés - 09/04/2013 - Le jour de Guinée - GuinéeEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’épidémie de méningite continue de sévir en Guinée depuis le 1er janvier dernier, date à laquelle le premier cas a été signalé. Selon les statistiques fournies par la division, prévention et lutte contre la maladie du ministère de la santé et de l’hygiène publique datées de ce mardi 9 mars, la méningite a provoqué le décès de 31 personnes sur près de 300 cas décelés. Soit une létalité globale de 11,11%.

Cette année, le premier cas de méningite a été signalé à Mamou au début du mois janvier 2013. A la 14e semaine, un cas de méningite a été signalé dans la ville de Conakry. Ce qui dénote que la propagation de la maladie est une réalité imminente.
Au jour d’aujourd’hui, seule la région de Kindia est épargnée sur les huit régions administratives du pays, apprend-on.

La Haute Guinée est la région la plus affectée. Par exemple à Kankan, 68 cas de décès, Siguiri 72 cas dont 9 décès, Faranah 12 cas dont 1 décès, Dabola 55 cas dont 6 décès, Kérouané 15 cas dont 2 décès, Kouroussa 11 cas, dont 2 décès, Kissidougou 2 cas dont 1 décès. Les préfectures de Dinguiraye et de Mandiana respectivement 12 et 1 cas et zéro décès.

En Moyenne Guinée, aucun décès n’est encore enregistré. Les préfectures de Mali, on signale 1 cas, Koubia 2 cas et pita 1 cas. En Basse Côte, aucun décès n’a été enregistré, Dubreka 2 cas et Conakry 1 cas. Tandis qu’en Guinée Forestière, Gueckédou, 1 cas dont 1 décès, N’Nzérékoré 9 cas dont 1 décès et Yomou 1 cas 1 décès.

L’épidémie du cholera sévit aussi dans la région de Mamou avec 84 cas signalés et 4 décès et une létalité de 5%. Les localités affectées sont la commune urbaine de Mamou 12 cas, les sous-préfectures de Konkouré 56 cas, 3 décès, Soyah 16 cas dont 1 décès. 

Mariama Woundé Diallo.

Lire l'article original

Plus d'articles Guinéens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GuinéeSanté tropicale en Guinée
Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !