Santé tropicale en Guinée - Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Guinée > Revue de presse

Revue de presse

Partenariat : le Japon et l'Unicef pour l'amélioration de la santé de la mère et de l'enfant - 15/03/2010 - Guinée Conakry Info - GuinéeEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Près de deux millions d'enfants âgés de 0 à 59 mois, et 160 000 nouveaux nés vont pouvoir bénéficier de la prévention et du traitement des maladies évitables de l'enfance comme la pneumonie, les maladies diarrhéiques ; 160 000 femmes enceintes, vont également bénéficier de meilleures conditions d'accouchement à travers la mise en œuvre d'un projet financé par le Japon visant au « Renforcement des soins de santé maternelle et infantile en République de Guinée »...

La signature de l'accord de don entre le Japon et l'UNICEF, portant sur un montant d'un million trois cent mille dollars américain environ (1.300,000 USD) ou cent vingt cinq millions de yen Japonais (125,000 000) est intervenue ce Vendredi 12 Mars 2010, entre Mr Hiroshi Sumimoto Ambassadeur du Japon, Julien Harneis le Représentant de l'UNICEF en Guinée et Mr Okubo Représentant de l'agence japonaise de coopération en Guinée. On notait également la présence du Ministre guinéen de la Santé publique et de l'hygiène, Dr Ibrahima Sow, et du Représentant du Ministre du Plan et de la coopération Internationale Monsieur Alloise Condé. Les locaux d'UNICEF/Conakry ont servi de cadre à la cérémonie.

Ce don japonais est destiné à l'acquisition de kits d'accouchement pour 160,000 femmes enceintes, des masques respiratoires et médicaments pour 160,000 nouveaux nés, des médicaments anti-rétrovirus pour 20 sites de Prévention de la transmission du VIH/Sida, 30 réfrigérateurs solaires. Il intervient dans un contexte où le système de santé est fragilisé par divers facteurs notamment : l'instabilité socio-économique que connaît le pays depuis 2006, le sous financement du secteur de la santé dans le budget de l'état (2,5%), une crise en ressources humaines en qualité et en effectif, la rupture récurrente des vaccins et des médicaments essentiels, la qualité insuffisante de la prise en charge des maladies meurtrières de l'enfance, des complications de la grossesse ...

L'impact de ces facteurs sur la vie des enfants et des femmes -le groupe le plus vulnérable- est important. Ainsi, 17,395 nouveau-nés meurent chaque année en Guinée à cause des complications de grossesses. 62,125 enfants meurent avant leur 5eme anniversaire
soit 170 enfants par jour, 7 enfants par heure, ou un enfant toutes les 8 minutes décède de diarrhée, paludisme, Infections respiratoires aigues (IRA), dont 91% au niveau communautaire. L'implication des communautés dans la prévention des maladies évitables de l'enfance, et le traitement des cas simples de maladies devient incontournable dans la lutte pour la réduction de la mortalité infantile et maternelle en Guinée.

Le projet prévoit en outre, de renforcer les capacités de 150 travailleurs de santé à la gestion des maladies de l'enfance, et à la prévention de la transmission de la mère à l'enfant du VIH/Sida, de 150 agents communautaires dans la gestion du nouveau né, y compris le renforcement des capacités des matrones.

Pour Mr Okubo Hisatoshi, le Représentant de l'agence japonaise de coopération internationale en Guinée, « ce don entre dans le cadre de notre stratégie d'intervention qui vise l'amélioration et la satisfaction des besoins humains de base. L'intensité des regards des enfants a-t-il ajouté doit être pour nous tous une invitation pressante et aussi indispensable pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement(OMD) »

L'Ambassadeur du Japon, Monsieur Hiroshi Sumimoto s'est réjouit de cet accord avec l'UNICEF et a exprimé sa satisfaction d'appuyer les efforts du pays pour relever le défi de la mortalité maternelle et infantile. Il a affirmé le soutien du Japon au peuple de Guinée dans ses efforts pour la réalisation de son développement démocratique et socio-économique.

Mr Julien Harneis, le Représentant de l'UNICEF a souligné qu'à travers cette nouvelle contribution financière, le Gouvernement du Japon confirme son attachement à la cause de l'UNICEF dans la voie de la réalisation des droits de l'enfant.

Le ministre guinéen de la santé et de l'hygiène publique le Dr Ibrahima Sow après avoir remercié le Japon et l'UNICEF a estimé que l'amélioration de la santé maternelle et infantile dans son pays passe par la « définition par le gouvernement d'une politique volontariste en faveur de la mère et de l'enfant, l'appui des partenaires, et l'éducation des populations. »Il s'est engagé à œuvrer dans cette voie.

Source : Service de communication de l'UNICEF-Guinée

Lire l'article original

Plus d'articles Guinéens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GuinéeSanté tropicale en Guinée
Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !