Santé tropicale en Guinée - Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Santé tropicale en Guinée > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6112 - Décembre 2014 - pages 597-606

Docteur Saidou  Barry Mortalité néonatale : pourquoi les nouveau-nés meurent-ils dans une structure de santé tertiaire ? noteEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Auteurs : M.S. Barry, I.S. Diallo, M.L. Bah, S. Sow, M.M. Bangoura - Guinée


Résumé

Introduction : La période néonatale constitue un passage à haut risque de décès du nouveau-né dans la plupart des pays en développement. Les facteurs qui influencent la mortalité néonatale sont multiples et leur identification dans un contexte particulier est d’importance pour la mise en place d’interventions efficaces. La présente étude a pour objectif d’examiner les causes et facteurs de risque de décès des nouveau-nés hospitalisés dans une unité de néonatologie.
Méthodes : L’étude a porté sur les nouveau-nés âgés de 0-28 jours admis au service de néonatologie de l’Institut de Nutrition et de Santé de l’Enfant du 1er janvier au 31 décembre 2011. C’était une étude rétrospective incluant 1952 patients et les données ont été analysées par régression logistique multiple. 
Résultats : Le taux de mortalité néonatale hospitalière était de 18,6%, soit 363 cas de décès ; Plus de 60% des décès (235/363) ont été observés pendant la première semaine de vie. Les principales causes de décès étaient la souffrance fœtale aiguë (45%), la prématurité (26%) et les infections (21,4%). Plusieurs facteurs étaient significativement associés au décès lors de l’analyse multivariée ; les nouveau-nés prématurés (OR = 2,07 ; 95%IC = 1,49-2,86), ceux présentant une malformation congénitale (OR = 2,20 ; 95% = 1,20-4,02) et enfin ceux dont les mères n’ont effectué aucun suivi prénatal (OR = 1,6 ; 95%IC = 1,15-2,30) présentaient un risque accru de mourir pendant leurs quatre premières semaines de vie.
Conclusion : Nos observations suggèrent que pour atteindre les 4ème et 5ème Objectifs du Millénaire pour le Développement, des efforts doivent être consentis sur l’accès aux soins pré et postnatals. Fort heureusement, la marge de manœuvre pour réduire la fréquence de décès est large et des solutions simples et peu onéreuses existent, comme la sensibilisation, l’information et l’éducation des mères sur les signes de dangers à la fois maternels et néonatals, la préparation à la naissance et la formation des professionnels de santé sur la réanimation du nouveau-né.

Summary
Neonatal mortality: why do babies die in a tertiary health structure?

Introduction: The neonatal period constitutes a high risk of newborn death in most developing countries. Factors affecting neonatal mortality are multiple and their identification in a particular context is of importance for the implementation of effective interventions. The objective of this study is to find out the causes and risk factors of death of infants hospitalized in a neonatal care unit.
Methods: The study focused on infants aged 0-28 days admitted to the neonatology unit of the Institute of Infant Nutrition and Health from January 1st to December, 31st, 2011. It was a retrospective study including 1952 patients and data were analyzed by multiple logistic regression.
Results: Hospital neonatal mortality rate was 18.6% with 363 deaths; More than 60% of deaths (235/363) were observed during the first week of life. The main causes of death were acute fetal distress (45%), preterm birth (26%) and infections (21.4%). Several factors were significantly associated with death in the multivariate analysis; preterm infants (OR = 2.07; 95% CI = 1,49-2,86), those with a congenital malformation (Odds = 2,20; 95% = 1,20-4,02) and those whose mothers did not have no prenatal follow-up (OR = 1.6; 95% CI = 1,15-2,30) had an increased risk of dying during their first four weeks of life.
Conclusion: Our findings suggest that reaching the 4th and 5th Millennium Development Goals, efforts should be made on access to pre and post-natal care. Fortunately, the room for maneuver to reduce the frequency of deaths is broad, and simple and inexpensive solutions exist, such as awareness-raising, information and education of mothers about danger signs in both maternal and neonatal signs, preparing for the birth and training of health professionals on newborn resuscitation.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 2698 fois, téléchargé 119 fois et évalué 1 fois. 1 commentaire a été posté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Plus d'articles Guinéens - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GuinéeSanté tropicale en Guinée
Le guide de la médecine et de la santé en Guinée


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !