Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Le sida devient une épidémie concentrée - 09/06/2011 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il n'y a pas que la crise socio-économique qui fragilise la société malgache aujourd'hui. Le VIH/Sida connaît aussi un regain auprès des ménages. L'ampleur de la maladie du VIH/Sida vient de gravir une nouvelle marche dans la Grande île. « Le Sida, une épidémie déclarée peu élevée, devient une épidémie concentrée aujourd'hui », a annoncé hier Andry Rakotomanana, chef d'unité de coordination au sein du Comité national de lutte contre le Sida (SE/CNLS) à Madagascar, lors de l'atelier de validation des études sur les violences basées sur le Genre et de développement, organisé par le Système des Nations unies et le ministère de la Population et des affaires sociales à Tsiadana.

Marginalisation

Ainsi, le taux de prévalence du Sida chez un sous-groupe de population devient inquiétant. « Le taux de prévalence du sida chez les hommes ayant une relation sexuelle avec des hommes (HSH) est de 14,7 %, actuellement, suivant une étude menée dans cinq villes », explique Andry Rakotomanana. Ce taux dépasse largement la définition établie par l'ONU/ Sida. « L'ONU/Sida définit que cette maladie devient une épidémie concentrée quand le taux d'un sous-groupe de population infecté est supérieur à 5 % », enchaîne-t-elle.

Ce taux élevé serait dû à la marginalisation de sensibilisation de transmission du Sida chez les HSH qui ne sont pas forcément des travestis. « La cause principale de la propagation de cette maladie chez les HSH est la relation sexuelle non protégée. Et 20 % de ces hommes infectés ont une femme à la maison mais ont une relation sexuelle avec un homme », décrit toujours le chef d'unité de coordination du SE/CNLS.

De plus, cette augmentation du taux de sidéens pourrait même s'étendre vers les femmes à cause de la crise actuelle. « La situation des femmes n'est pas meilleure aujourd'hui. Ce qui la rend vulnérable face à toutes les tentations », confie Cheikh Tidiane Cissé, représentant de l'UNFPA à Madagascar.

Et Fatma Samoura, coordinatrice résidente du système des Nations unies, s'inquiète même sur le nombre de personnes séropositives à Madagascar. « J'ai un sérieux doute sur le taux de prévalence du Sida dans la Grande île qui est moins d'un pour cent face à l'ampleur de la prostitution », interpelle-t-elle. Mais le SE/CNLS reste rassurant.

« Le taux de la population malgache infectée par le VIH/Sida demeure moins d'un pour cent, selon le fruit de notre travail de suivi sur les séropositifs, mené tous les deux ans », conclut Andry Rakotomanana.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !