Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Médicaments : opération laborieuse de baisse des prix - 20/09/2011 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'application de la réduction des frais dans les centres de santé devait débuter hier. Mais sa concrétisation demeure confuse. La baisse de 20% du prix des médicaments et de 5% de celui des prestations de service à l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) est officiellement lancée après cette annonce », a déclaré le Pr Jean Claude Razafimahandry, directeur d'établissement du HJRA, hier vers 15 heures, lors d’un point de presse à Ampefiloha.

Ainsi, dans la matinée, l'application de cette baisse annoncée jeudi par le ministre de la Santé, le médecin-général Pascal Jacques Rajaonarison, restait encore une théorie. « Nous avons dû effectuer le paramétrage de toutes les machines ce matin pour un calcul automatique de la baisse. Et les inventaires de tous les médicaments conjugués avec les 1 000 ordonnances par jour qui arrivent à la pharmacie, ne nous ont pas facilité la tâche », a expliqué le directeur d'établissement de l’ HJRA.

Dans certains centres de santé de base de la capitale, la réduction des prix n'est pas encore effective. « Nous avons reçu un coup de téléphone vers midi annonçant l'application de la baisse. Pourtant nous faisons encore l'inventaire de tous les médicaments. Il nous paraît difficile de concrétiser pour le moment cette directive. Nous verrons demain (aujourd'hui) si la baisse est possible. »

Suggestion judicieuse

Le médecin-chef d'un CSB de la capitale qui veut rester anonyme, regrette pour sa part cette précipitation.

« Il serait plus judicieux de nous laisser le temps d'effectuer dans la sérénité le travail d'inventaire de notre pharmacie et d'appliquer la baisse vers la fin du mois. Car la gestion des médicaments est une affaire très délicate. »

Dans les autres régions, l'application de la directive dans les centres de santé reste confuse. « Un responsable du service de pharmacie à l'hôpital de Toamasina affirme qu'il n'est pas informé de la réduction des prix de médicaments, tandis qu'un responsable de la gestion du même hôpital annonce que c'est une promesse gouvernementale. Pourtant, les patients affirment qu'ils n'ont constaté aucune baisse sur leurs factures », résume une source locale.

Dans les centres de santé de Toliara, « aucune baisse non plus n'est perceptible sur les prix. Les responsables attendraient une note ministérielle avant de l'appliquer », signale un informateur local.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !