Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Reprise de la saison pesteuse - 15/10/2011 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le début de la saison pesteuse n'annonce rien de bon. L'épidémie a déjà fait plusieurs victimes qui n’ont pas été déclarées à temps. La peste revient et fait des victimes en ce début de saison, de septembre à mai. « Quatre victimes ont été enregistrées sur 13 cas de peste répertoriés durant la semaine du 3 octobre.

Et 10 cas durant la semaine du 20 juin. Les 77% des cas notifiés sont enregistrés dans le district de Miarinarivo », a annoncé Armand Eugène Solofoniaina Randrianarivo, directeur de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique, hier à Mahamasina. Mais La lettre d'information du système des Nations unies à Madagascar, sortie hier à Andraharo, ajoute d'autres victimes. « Des données récentes transmises à l'Institut Pasteur de Madagascar indiquent également que Tsiroanomandidy, district contigu de Miarinarivo, est également un foyer récemment actif... Quatre décès y ont aussi été enregistrés », relate le rapport.

Fléau à endiguer

Mais le type de peste recensé par les deux organismes, étatique et onusien, causant les quatre décès à Miari­narivo diffère. « À la semaine 40, semaine du 3 octobre, 13 cas suspects, pour la plupart de forme pulmonaire (46%) avec quatre décès, ont été notifiés », éclaire le rapport du système des Nations unies à Madagascar. Selon le directeur de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique, « si un cas de peste pulmonaire est constaté, il faut faire une déclaration internationale auprès de l'OMS. Mais comme le nombre de victimes s'est arrêté à quatre, n'ayant pas d'autres cas, le type de peste est bubonique ». Ainsi, à entendre ce premier responsable, les personnes succombent, à cause « du retard des patients à aller voir le médecin ».

Pour endiguer ce fléau, chaque entité essaie d'ap­porter des solutions à leur manière. « Les médicaments, les insecticides, les kits de protection et les nasses à rat sont déjà prépositionnés, tandis que des actions de sensibilisation et d'assainissement sont organisés dans les foyers des pestiférés », rassure le système des Nations unies. La direction de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique va pourtant « renforcer la surveillance épidémiologique et les investigations des épidémies. Mais la véritable solution relève de la propreté, une cité sans rat », conclut Armand Eugène Solofoniaina Randrianarivo.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !