Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Bataille contre les faux médicaments - 05/11/2011 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les médicaments contrefaits étendent leur clientèle. Pourtant les moyens pour les combattre sont dérisoires. «Le 22e con­grès de l'Or­dre des pharmaciens de l'océan Indien a pour principal objectif de lutter contre les médicaments contrefaits ainsi que le marché illicite de ces produits ». Fidy Rakotozafy. l'a annoncé dans son intervention au 22e congrès des pharmaciens au Carlton, Anosy. C'est la principale contrainte que rencontrent aujourd'hui les pharmaciens non seulement à Madagascar mais dans l'océan Indien.

Ce trafic de médicaments contrefaits prend de l'ampleur. Les produits arrivent même à passer d'une manière « légale » au service des douanes qui n'a pas la capacité de surveiller la qualité de chaque médicament. Le service de l'Agence de médicaments de Madagas­car (AMM) rencontre également la même difficulté.

Coût élevé

« Actuellement, il existe 2 000 molécules, médicaments génériques, qui circulent dans le monde. L'AMM, si je ne me trompe pas, en a analysé dix », enchaîne Fidy Rakotozafy. Mais à l'entendre, cette situation ne remet pas en cause la qualité des médicaments vendus par les pharmaciens.

« Même la France n'a réalisé que 200 analyses actuellement à cause du coût financier qu'exige ce travail. Cependant, cette situation n'affecte pas la qualité des médicaments, car tous les pays travaillent en coordination pour assurer la qualité des médicaments », soutient Fidy Rako­tozafy.

Jean Rojo Rabemanantsoa, président de l'Ordre des pharmaciens de Madagascar, atténue cet optimisme concernant la qualité des médicaments. « En théorie, tous les médicaments vendus dans les pharmacies sont assurés. Ils sont certifiés par l'AMM. Toutefois, cette dernière ne peut pas contrôler un à un tous les produits », précise-t-il.

De ce fait, l'assurance de la qualité de chaque médicament ne repose que sur le code de déontologie. « Chaque importateur ou pharmacien est responsable des produits qu'il vend. Il sera poursuivi en cas de défaillance », rassure Jean Rojo Rabemanantsoa.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !