Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Pratique : le danger du curetage d’oreilles - 17/11/2011 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Divers moyens de nettoyer les oreilles sont sur le marché. Beaucoup de gens en ignorent les méfaits.Un danger méconnu. La tendance est de se curer les oreilles avec des objets en métal, des objets spécifiques ou à l’aide d’un des doigts. Ce sont des pratiques courantes mais qui peuvent être infectieuses au point de causer une malentendance chez une personne.

Sur le marché, des outils destinés à astiquer les oreilles sont vendus jusqu'à Ar 500. Les spécialistes du service d'Oto-rhino-laryngologie (ORL) s'inquiètent quant à la hausse du taux des personnes qui viennent se faire consulter les oreilles au quotidien. Le diagnostic évoque souvent que quelque chose y a été introduite.

« Ce problème occupe le tiers de nos consultations. Il devient de plus en plus sérieux, surtout chez les adultes », lance le professeur Rakoto, chef du service ORL au centre hospitalier de Soavi­nandriana.

Déconseillé

À Anjanahary, une mère de famille a un problème auditif de son oreille gauche après l'avoir curé, y laissant le coton. « Je ne savais pas que le coton était collé quelque part à l'intérieur. Je commençais à mal entendre du côté de mon oreille gauche. C'est après que je suis allée chez le médecin et que je l'ai su. Là, j’entends toujours mal », témoigne-t-elle.
Pour le professeur Rakoto, il est déconseillé de se curer les oreilles. Il existe un mode d'élimination naturelle pouvant les nettoyer. Sinon, les conséquences sont lourdes pour les obstinés. Selon lui, le mieux est d'utiliser une serviette mouillée pour les nettoyer. « Il se peut que l’individu fasse une otite externe et, donc, une infection interne aggravera son cas », poursuit-il.

Le cas n'est pas non plus moindre chez l'enfant. Avant d'aller à l'école, maman vérifie si l'intérieur des oreilles est bien lavé, sinon, elle s'en occupe avec le bout d'une épingle ou d'un coton-tige, touchant le tympan fragile. Mais chez l'enfant, c'est surtout l'otite moyenne aiguë qui est la plus fréquente, surtout quand le rhume s'y ajoute. « Quand c'est mal soigné, le cas peut se transformer en otite moyenne chronique, provoquant une malentendance et donc un avenir compromis », a-t-il conclu.

Michella Raharisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !