Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Menace de rupture des produits médicaux - 21/03/2012 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les soins dans les centres de santé publics tendent à se compliquer. Salama alerte sur le risque de réduction d'approvisionnement en fournitures. Les centres de santé af­frontent une menace de manque d'approvisionnement en médicaments et équipements médicaux cette année. Tous les premiers responsables de Salama, société assurant ce service pour toutes les formations sanitaires publiques, étaient venus hier à Anosy pour exposer la situation.

« Le budget de l'État, fonds réservé par le biais du ministère de la Santé aux achats de médicaments pour l'approvisionnement des formations sanitaires publiques, a été divisé par trois cette année. Il était de trois milliards d'ariary l'année dernière contre un milliard cette année », a annoncé Tahina Andrianjafy, directeur général de Salama. Selon ce directeur général, ce déballage a été fait après un long silence de son organisme et les critiques de la part de l'État sur le manque de médicaments dans certains centres de santé.

Désengagement

Ce dernier dégage ainsi sa responsabilité en cas de rupture de médicaments ou de matériels médicaux dans les centres de santé publics.

« Il y a des procédures que nous ne pouvons pas dépasser. Notre budget subit un audit financier des bailleurs. D'autant plus que nous ne pouvons rien faire sans financement », enchaîne Tahina Andrianjafy. Mais cette situation n'affectera pas le volume des médicaments importés par Salama, qui était de « 1 054 tonnes l'année dernière » selon Luc Rakotozanany, directeur des ventes et marketing. Ce sont les patients qui vont payer le prix fort. « C'est le recouvrement des coûts qui va renflouer le budget manquant de l'État. Les gens vont même payer de leur poche, pour les produits en rupture, dans les pharmacies privées », prévient le directeur général du Salama.

Certains patients s'inquiètent déjà de cette menace.

« Pour faire un pansement, le médecin nous a facturé 30 000 ariary pour l'achat de coton, d’alcool ou de médicaments dans la pharmacie de l'hôpital. Il nous a raconté que si nous achetions ces produits dans une pharmacie privée, la facture serait doublée. Avec cette menace de rupture, il nous sera difficile de bien nous soigner, faute de moyens financiers », se plaint Jeannette Rafidimanana en sortant de l'hôpital Itaosy, après avoir amené son enfant pour un pansement hier.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !