Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Infections virales et bactériennes : les enfants sont considérés comme les plus vulnérables - 28/03/2012 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Quelles sont les principales causes de la grippe ?

Tovo Hery Ravelomanana : Avant tout, il est essentiel d’éclaircir l’appellation « grippe ». En effet, la grippe est une infection d’origine virale, par conséquent, déceler ses symptômes et ses caractéristiques ne peut se faire que par la voie d’un examen virologique, c’est-à-dire que l’enfant doit se soumettre à des analyses médicales pour connaître sa maladie. Ainsi, le rhinopharyngite, communément appelé rhume est l’une des manifestations grippales qui touchent le plus les enfants de moins de 5 ans chez nous. La pollution, l’environnement dans lequel l’enfant vit peut jouer sur l’inflammation des fosses nasales, plus particulièrement l’inflammation du rhino-pharynx.

Combien de cas d’infections recensez-vous quotidiennement ?

J’en recense à peu près deux à trois cas par jour. En hiver, ce chiffre augmente car c’est en cette période que les inflammations touchent le plus d’enfants. Le risque d’infection s’accroît alors considérablement en fonction des variations atmosphériques et des pollutions.

Quels sont les traitements appropriés ?

La prescription médicale s’ajuste en fonction de l’état de l’enfant. Il n’existe pas de traitements appropriés, il s’agit tout simplement de cerner les maux et de prescrire les médicaments adéquats. C’est là toute l’utilité de la consultation.

La prise fréquente de médicaments peut-elle avoir des conséquences ?

Vous savez, les malgaches pratiquent l’automédication. Cela présente des risques. Une habitude dans la prise des médicaments tels les antibiotiques peut entraîner une augmentation de la résistance de l’organisme. Aussi, il s’agit, de consulter des médecins aptes à souscrire un avis médical.

Quelles solutions préconisez-vous pour prévenir la rhinopharyngite ?

La prévention de cette infection devrait être un réflexe surtout chez les parents. Le port du masque est vivement recommandé ainsi que le lavage systématique des mains. Outre ces mesures, dès l’apparition des symptômes, il est conseillé de consulter des spécialistes.

Recueillis par R. Rojo

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !