Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Réduction de la mortalité maternelle et néonatale : le Ministère de la Santé Publique, l’Unfpa et la Fondation Telma se mobilisent - 20/06/2012 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Aujourd’hui à Madagascar des femmes meurent encore de complications liées à la grossesse et l’accouchement. Selon les résultats de l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) de 2008-2009, on dénombre 498 décès pour 100.000 naissances vivantes et 21% des décès des femmes sont liés à la grossesse.

La mortalité néonatale reste aussi élevée (24 pour 1000 naissances vivantes) et dans 50% des cas ces décès surviennent dans les premières 24 heures de la vie. Afin d’élaborer une stratégie de suivi et d’évaluation efficace et de mesurer les impacts du personnel sanitaire et des partenaires, il est nécessaire d’obtenir des données fiables. Par ailleurs, la disponibilité des produits et des méthodes de planification familiale sont des éléments clés pour lutter contre la mortalité maternelle.

Aussi, le Ministère de la Santé Publique en étroite collaboration avec l’Unfpa et la Fondation Telma se sont associés pour mettre en œuvre un projet pilote pour l’utilisation des téléphones portables pour la surveillance des décès maternels et la notification des stocks des produits de santé la reproduction (médicaments de santé maternelle et contraceptifs)

L’utilisation de la téléphonie mobile pour la surveillance des décès maternels et du niveau de stock des produits de santé de la reproduction y compris les contraceptifs est un projet innovant qui associe l’expertise de l’Unfpa à la technologie de Telma. De plus, le coût relativement faible des SMS ainsi que la très forte pénétration de la téléphonie mobile à Madagascar permettra de combler l’insuffisance d'informations instantanées et spécifiques à chaque district, en permettant aux acteurs du domaine de la santé maternelle de disposer en temps réel de données fiables. Ainsi, il sera possible de surveiller de façon continue la survenue des décès, suivre des progrès à court terme, mesurer l'impact des efforts des autorités sanitaires et des partenaires extérieurs et la communauté pourra prendre des mesures de prévention efficaces dans sa globalité.

Un système pour mieux connaître les causes de décès maternels et néonatals

L’objectif général de ce projet est de recourir à la téléphonie mobile pour suivre de façon continue la survenue des décès maternels et néonatals et l’approvisionnement en produits de santé de la reproduction afin d’améliorer la santé maternelle et néonatale.

Quatre régions critiques sont concernées par ce projet dans un premier temps, en l’occurrence Atsimo Andrefana, Androy, Atsimo Atsinanana et Vatovavy Fitovinany dont un district de chaque (Farafangana, Ambovombe, Betioki, Ifanadiana) et 88 communes…

On compte avoir les effets positifs du Projet sur l’état de santé de la population en général et sur le cas de décès maternels et infantiles en particulier.

La disponibilité et l’utilisation des données sur la mortalité maternelle/néonatale, soins Obstétricaux et Néonatals (Sonu) sont améliorées dans les districts de l’intervention. 100% des décès maternels et néonatals seront notifiés par les districts d’interventions. Au moins 80% de décès maternels seront notifiés et soumis à l’audit. 80% des formations sanitaires Sonu dans les districts d’interventions envoient informations mensuelles sur les fonctions essentielles de Sonu.

Les données logistiques essentielles sont disponibles à tous les niveaux pour les prises de décision. 100% des formations sanitaires dans les districts d’interventions utilisent données logistiques envoyés par les SMS mensuels sur l’état des intrants pour des prises de décisions. Une réduction d’au moins 90% du taux de rupture de stock des intrants de santé dans les districts d’intervention.

Cette collaboration tripartite entre le Ministère de la Santé Publique, l’Unfpa et la Fondation Telma a une durée initiale de deux ans et a un coût d’environ 200.000 dollars américains Les autres partenaires sont aussi invités à participer au projet pour l’étendre dans d’autres régions et d’autres types d’intrants de santé.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !