Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Quid de l’obésité ? - 24/11/2012 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le traitement RADICAL de l’obésité s’opère sur trois fronts : 1°) Le rétablissement de l’équilibre hormonal du même coup, les maladies proprement féminines sont TOUTES guéries et prévenues. 2°) La remise en état du bon fonctionnement du mécanisme d’ELIMINATION. 3°) En finir une bonne fois pour toute avec la BOULIMIE.

Les résultats obtenus par ces croisés doivent être impérativement définitifs. « Parce que le papillon ne redeviendra plus chrysalide »

Rivoson RATIANARIMANANA « la générosité bien ordonnée commence par soi-même » RATIANARIMANANA Rivoson

…… Et l’interview continue :

Q : A vous suivre, on note que vous bannissez complètement les autres méthodes classiques employées dans la cure d’amaigrissement comme les régimes alimentaires, la pratique du sport, le sauna, l’étranglement de l’œsophage, la liposuccion ou autre technique de coupe-faim, la réduction du volume de l’estomac etc.… N’est ce pas utile ?

Vous savez, je suis très mal placé de juger ce que pratiquent les autres, j’ai à expliquer et à défendre ma technique à moi. N’empêche que je reconnais les effets d’une bonne, saine nutrition équilibrée. Les diététiciens et les nutritionnistes sont des gens expérimentés. De même que la pratique du Sport peut bien être associée avec le traitement que je prodigue en vue de mettre ou remettre en place un bon système d’élimination efficace. En ce moment-là, il n’y aura pas élimination pure et simple mais plutôt on assistera à la TRANSFORMATION des graisses en muscles.

Manger beaucoup ou manger peu, ce n’est pas important. Après le traitement, c'est-à-dire lorsque tout est au point, vous pouvez manger beaucoup ou plutôt assez c’est la nature (vos organes) qui fait le reste. C’est elle qui élimine quotidiennement et normalement.

Il en sera de même si vous mangez peu (peu mais varié et équilibré). Vous allez en tirer le maximum de profit sur ce que vous aurez absorbé. Parce qu’à partir du moment où vos organes fonctionnent à merveille, la transformation et l’assimilation des nutri-éléments se font à 100%. Plus clairement, le peu de nourritures variées vous apporte beaucoup d’énergie et de force.

« Manger peu pour se sentir plus léger, prompt et fort »

LE TRAITEMENT RADICAL DE LA BOULIMIE.

J’insiste sur le terme radical ou étiologique. Bien sûr, nous ne négligeons pas le traitement symptomatique qui consiste à faire équilibrer le taux de l’acide gastrique et celui du suc salivaire. L’excès de ces substances-là accélère la digestion et vous aurez l’estomac vide à tout moment d’où l’on grignote tout le long de la journée ! Si non bonjour l’ulcère.

Mais encore faut-il enrayer complètement les causes de cette hyperacidité, à savoir l’hyper susceptibilité de l’individu, l’énervement facile.

C’est si simple, il suffit de traiter le cœur et tout le système nerveux de façon à ce que l’individu soit capable de gérer calmement, objectivement toutes les situations qui prévaudront, sans s’affoler, sans paniquer, sans « faire la bile »

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !