Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé infantile : un nouveau programme contre la malnutrition - 23/02/2013 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Lancement officiel de la phase pilote du programme "Zazatomady", avant hier à Fénérive-Est, plus précisément dans la commune d'Ampasina-Maningory (Région Analanjirofo).Un projet conçu par le PSI Madagascar mais appuyé financièrement par l'Unicef, à travers lequel l'Office National de Nutrition (ONN) entend renforcer les mesures ayant déjà été prises sur le plan local dans l'optique d'une lutte plus efficace contre la malnutrition. Zazatomady, en fait, se présente comme un projet de fortification alimentaire voué à l'amélioration de l'état nutritionnel des enfants de six à 23 mois.

En plus clair, ce programme consiste à enrichir à domicile les aliments avec des vitamines et minéraux essentiels grâce à des multi-micronutriments sous forme de poudre.

" La fortification alimentaire constitue une intervention clé du Plan National d'Actions en Nutrition 2012-2015 dont les objectifs principaux sont de réduire le retard de croissance et de contribuer à la réduction de la mortalité chez les enfants de moins de cinq ", devait noter Jean François, coordonnateur national de l'ONN, hier à l'occasion de la cérémonie de lancement de Zazatomady. Sur ce point, le directeur régional de la Santé d'Analanjirofo fait savoir que " plus de 70% des enfants de moins de cinq sont atteints d'anémie par ferriprive, à travers le territoire régional ". Ce qui favorise, d'une manière générale, le développement du phénomène inquiétant du retard de croissance, physique et cérébrale, chez les enfants en bas âge.

Dans le même ordre d'idées, toujours dans le cadre de la cérémonie d'hier, Steven Lauwerier, représentant résident de l'Unicef, a insisté sur le fait que " ce projet de fortification à domicile est mis en œuvre dans le but d'améliorer la nutrition des enfants de six à 23 mois, mais aussi d'améliorer les pratiques d'alimentation complémentaire du lait maternel ". Et d'ajouter : " Afin de poursuivre les efforts pour la réduction de l'anémie et autres déficiences des enfants à Madagascar, il s'avère indispensable actuellement de renforcer l'apport alimentaire de fer et d'autres et d'autres micronutriments essentiels ".Pour conclure, il faut savoir que 2/3 des enfants malgaches souffrent de la maladie d'anémie, soit environ 2 millions d'individus atteints…

A.D.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !