Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination - chasse au cancer du col de l'utérus : le vaccin Cervarix sera injecté de la même manière que celui contre le tétanos - 13/05/2013 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Grande île bénéficiera du vaccin Cervarix contre le cancer du col de l'utérus. Ce fléau mortel affecte 25 % des femmes atteintes du cancer à Madagascar. La lutte contre le cancer du col de l’utérus s'avère sérieuse. Un partenariat entre la société pharmaceutique globale GlaxoSmithKline (GSK) et Global alliance for vaccines and immunisation (Gavi) a conclu l'introduction du vaccin Cervarix, contre le cancer du col de l'utérus dont bénéficiera le pays.

Le vaccin est attendu en 2014 et les jeunes filles de 9 à 12 ans, sans contact sexuel, seront immunisées. Pour une première démonstration, deux districts dont celui de Soavinandriana et de Toa­masina I en auront la primeur, étant donné qu'ils disposent des chaînes de froid adéquates, selon le service de la vaccination. Les personnels médicaux qualifiés collaboreront, surtout, avec les établissements scolaires pour atteindre leurs cibles. « Le vaccin Cervarix se fera par injection sur la zone de deltoïdienne, c'est-à-dire près de l'épaule, comme le vaccin antitétanique. Une jeune fille devra effectuer deux injections en l’espace d'un mois », explique un responsable auprès du service de la vaccination.

Selon ce responsable, l'expansion de ce vaccin dans l'ensemble du pays dépendra de ses résultats dans les deux districts, mais surtout des moyens matériel et financier de l'État.

Effets indésirables

Le vaccin met les jeunes filles à l'abri du cancer du col de l'utérus. Toutefois, des effets indésirables ont été soulevés, comme le communique la société fournisseur. « Lors d'essais cliniques, les effets indésirables les plus fréquents après la vaccination par Cervarix étaient des réactions au point d'injection (telles que des douleurs, des rougeurs, des gonflements), des maux de tête, des douleurs musculaires et de la fatigue », a mis en exergue le communiqué.
Quoiqu'il en soit, pour une première, la prévention constitue la principale stratégie adoptée par le ministère de la Santé publique pour pallier le manque de spécialistes et de moyens pour soigner le cancer. En effet, le cancer du col de l'utérus affecte 25 % des femmes atteintes du cancer à Mada­gascar, selon la direction de la lutte contre les maladies non-transmissibles. Pourtant la population ne dispose que de huit spécialistes en oncologie, dont l'un partira à la retraite cette année.

Michella Raharisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !