Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Cancer : près de 1.000 personnes par an en sont victimes - 14/05/2013 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Chaque année, l'Association d'appui à la radiothérapie et l'oncologie de Madagascar (Arom) organise des activités visant à sensibiliser la population locale sur le cancer. " Dans le cadre de son activité et la célébration de la journée de cancérologie à Madagascar, l'Arom a effectué une activité au centre hospitalier de Soavinandriana hier où un service oncologie est ouvert, assuré par deux médecins militaires ", a précisé hier le Pr Florine Rafaramino.

Sous le thème " Le cancer dans tous ses états ", les deux jours de célébration (hier et ce jour) permettent de sensibiliser les gens sur le cancer qui est somme toute une maladie traitable. Les statistiques enregistrées confirment que près de 1.000 personnes par an sont victimes de cancer selon toujours le Pr Florine Rafaramino. Et d'ajouter : " le service oncologie de l'hôpital a recensé près de 135 patients dont 59% sont des femmes ". Ces dernières sont en général victimes du cancer du sein et du col de l'utérus. Sinon en général, les hommes sont victimes du cancer du sang. Et cette professeure de confier en substance que " les deux journées dédiées au cancer visent à sensibiliser la population en général sur la maladie mais surtout l'Etat. Aucune subvention n'a été encore destinée à soigner cette maladie. Pourtant le coût du traitement a besoin d'une somme considérable et en plus la maladie touche différentes personnes de tout âge ".

On peut dire sans ambages que le cancer participe grandement à l'augmentation du taux de la mortalité dans le pays. Pour ce jour donc, le service ouvre ses portes au grand public pour une consultation avancée.

R.V.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !