Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Eradication de la lèpre : nécessite encore une grande sensibilisation - 25/09/2013 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Malgré les efforts déployés pour éliminer la maladie de la lèpre, plusieurs régions de la Grande Ile restent encore victimes. Les statistiques montrent que plus d’une dizaine de régions sont encore effectuées. Les données recueillies indiquent que le taux de prévalence passera, de 1,65 à 1,05 cas pour 100.000 habitants d'ici 2015, alors l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s'est fixée un objectif de réduire entre 2011 et 2015 de 35% la prévalence de la lèpre dans le monde. Ainsi, le taux de prévalence est de 0,75 cas pour 10.000 personnes et en 2012, 1500 nouveaux cas de lèpre étaient enregistrés.

Pour venir en aide à la population malgache et pour éradiquer cette maladie, des journées de sensibilisation sur la lutte contre la lèpre se tiendront Maroantsetra Analanjirofo les 10, 11 et 12 octobre prochains.

Faut-il rappeler que la lèpre est une maladie infectieuse chronique provoquée par le bacille Mycobacterium leprae, qui est acido-résistant et de forme allongée. La maladie touche principalement la peau, les nerfs périphériques, la muqueuse des voies respiratoires supérieures ainsi que les yeux. Aussi, elle est une maladie guérissable et un traitement précoce permet d’éviter les incapacités.

Dans ce cadre, l’ONG Raoul Follereau, en partenariat avec le ministère de la Santé publique, avec l’aide de l’Oms, mettent en place de la stratégie pour l’élimination de la lèpre à savoir assurer des services accessibles et ininterrompus de l’usage de la polychimiothérapie (PCT) à tous les patients au moyen de systèmes de distribution de médicaments qui soient souples et adaptés à leurs besoins; puis pérenniser les services de PCT en intégrant les services de lutte contre la lèpre dans les services de santé généraux et en renforçant la formation pertinente des agents de santé; et encourager la consultation spontanée et le traitement précoce en favorisant la prise de conscience de la communauté et en changeant l’image de la lèpre, et enfin surveiller la performance des services de PCT, la qualité des soins aux malades et les progrès réalisés sur la voie de l’élimination par la mise en place de systèmes nationaux de surveillance épidémiologique.

R.V.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !