Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

L’imagerie médicale incontournable : l’Institut médical de Madagascar situé à Anosy est d’un grand secours pour les médecins et les malades - 08/11/2013 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les technologies de pointe ont débarqué dans la Grande île. L'application de l'imagerie médicale révolutionne le secteur de la santé, mais c’est un traitement de luxe. Technologie avancée. Avec le progrès et la mondialisation, Madagascar essaie de se positionner dans le rang des professionnels en matière d'imagerie médicale, malgré son retard de plus d'un demi-siècle. Si la radiologie fait appel aux techniques analogiques anciennes, la radiographie inclut l'imagerie médicale qui exploite le numérique et les équipements de dernier cri.

Dans le domaine de la santé, le recours à l'imagerie médicale s'avère plus qu'important car les résultats permettent à un médecin d'identifier les anomalies qui nécessitent par la suite une intervention. « La radiographie sert à détecter tous les membres, de la tête au pied, une manière d'identifier une fracture, par exemple, pour que le médecin puisse établir son diagnostic. Sinon, pour les organes internes, il faut utiliser l'échographie, le scanner ainsi que l'imagerie par résonnance magnétique pour déterminer la nature d'une lésion », précise Mialisoa Raharijaona, responsable de communication au sein de l'Institut médical de Madagascar (IMM). Bon nombre de médecins recommandent un examen auprès de cet établissement, car les résultats avec la radiographie numérique sont plus fiables que ceux fournis par l'analogique.

Télémédecine

En ce qui concerne le coût, un examen varie entre Ar 25 000 et Ar 200 000. Le prix exorbitant dépend de l'emploi des réactifs. « Mon médecin m'a conseillé de faire une échographie dans cet institut. Je ne compte plus le prix sachant qu'ailleurs, les résultats pourraient être faussés. À l'IMM, je suis plus rassurée car avec le rapport qualité-prix, disons que c'est abordable », témoigne Bako Ratiarisoa, une patiente. Il faut dire que l'institut et les médecins étudient les cas sociaux ensemble, car tous les clients ne bénéficient pas de la gratuité des prestations.
L'existence de l’IMM a ouvert une autre opportunité en termes de télémédecine. L'Inde a agréé ce grand centre pour n'importe quelle consultation avant toute évacuation sanitaire. Le patient ne paie aucun frais de consultation, mais il prend en charge tous les examens, son déplacement et son séjour en Inde si besoin est.

« Outre l'échographie, l'analyse et l'électrocardiogramme avec des images en 3D et 4D, nous disposeront bientôt d'un électrocardiogramme à épreuve d'effort sur lequel le médecin demandera au patient de faire des efforts physiques pour vérifier son rythme cardiaque », ajoute Mialisoa Raharijaona.

L'institut profite de son agrément pour proposer une formation continue en échographie via télémédecine avec des spécialistes français et malgaches. Les médecins locaux des établissements publics et privés, intéressés par ce genre de formation, n’ont qu’à formuler leur demande et le centre arrange les séances.

Farah Randrianasolo

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !