Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination : arrivée du vaccin pour le cancer du col - 16/11/2013 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les jeunes filles âgées de 9 à 13 ans bénéficieront du vaccin contre le cancer du col de l'utérus à partir de lundi. Des effets indésirables en sont signalés. Chasse au cancer du col de l'utérus. À partir du lundi, neuf mille cinq cent jeunes filles de 9 à 13 ans, dans les districts de Toamasina I et de Soavinandriana initieront le vaccin Cervarix, contre le cancer du col de l'utérus.

C'est le fruit de la collaboration entre le ministère de la Santé publique, à travers le service de vaccination et leGlobal alliance for vaccine and immunisation (Gavi). Selon le service oncologie du Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona à Ampe­filoha (CHUJRA), ce cancer est la deuxième cause de mortalité chez les femmes cancéreuses, il affecte 25% des femmes atteintes du cancer. Le tabagisme et le rapport sexuel précoce en sont les facteurs de risques. D'après le service de vaccination, le choix des jeunes filles est lié à une stratégie scolaire, c'est- à-dire c'est à l'école que l'on peut rassembler plus de jeunes filles.

« Il s'agit d'une question de concentration mais rien à voir avec la virginité ou non de la jeune fille comme disent les rumeurs », souligne le docteur Marius Rakotomanga, chef de service de vaccination auprès du ministère de la Santé publique.

Douleurs

Ce responsable explique que le vaccin se fait par voie injectable intra-musculaire au niveau de l'épaule. Chaque bénéficiaire devrait faire un rappel un mois après la première injection et cinq mois après la deuxième injection. Certes, le Cervarix met les jeunes filles à l'abri du cancer du col de l'utérus mais des effets indésirables ont été soulevés comme l'a communiqué le laboratoire fournisseur, au mois de mai. « Lors des essais cliniques, les effets indésirables les plus fréquents après la vaccination du Cervarix étaient des réactions au point d'injection (telles que douleurs, rougeurs, gonflements), des maux de tête, des douleurs musculaires et de la fatigue », a mis en exergue le communiqué. Toutefois, l'expansion de ce vaccin dans l'ensemble du pays, prévue en 2015, dépendra de ses résultats dans les deux districts mais surtout du moyen matériel et financier de l'État.

Michella Raharisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !