Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Madagascar : 500.000 individus malvoyants - 13/12/2006 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Beaucoup, moins nombreux, peu nombreux ? A Madagascar, on estime à 500.000 le nombre des individus malvoyants, ce qui représente 3% de la population malagasy. Parmi eux, on en compte 160.000 aveugles. Tous ces chiffres sont tirés de l’estimation de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé). Ils sont rapportés par le Dr Soloarisoa Marie Raveloson, un des responsables du Service de Santé oculaire lors de la cérémonie d’ouverture d’un atelier qui s’est tenue hier à la Résidence d’Ankerana.

50% des aveugles sont dus à la cataracte

Selon toujours les explications fournies, la principale cause de la cécité est due à la cataracte. Presque 50% des aveugles soit 80 000 personnes sont atteintes par cette maladie. Chez l’enfant, la cécité est due à l’Avitaminose A, aux complications de la rougeole, à l’infection néo-natale. Les autres causes comme la rétinopathie diabétique, le glaucome, les traumatismes, la dégénérescence maculaire existent aussi mais sans données fiables.

Cette situation pourrait être aussi expliquée par le manque d’infrastructure et surtout le manque de personnel qualifiant. On a appris qu’il n’y a que 24 centres de soins oculaires à caractère public ou à but non lucratif dont 8 sont à ré-équiper. En matière de ressources humaines, le pays n’a que 21 ophtalmologues soit 01 ophtalmologue pour 897.000 habitants, 38 médecins spécialisés en chirurgie oculaire essentielle soit un médecin pour 495.000 habitants. Cette insuffisance se trouve également sur l’effectif d’infirmiers initiés aux soins oculaires primaires car il n’y a que 1 infirmier pour 286.000 habitants.
En se référant à toutes ces statistiques, force est de dire que la cécité est et reste encore un véritable problème de santé publique à Madagascar. On peut bien comprendre pourquoi le ministère de la Santé et du Planning familial a élaboré, depuis 1995, son programme national de lutte contre la cécité axé sur la lutte contre la cataracte cécitante.

Herimanda R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !