Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Gastroentérite du nourrisson : la vaccination désormais recommandée - 19/02/2014 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Après des avis négatifs des médecins, la santé publique recommande désormais la vaccination des nourrissons contre la gastroentérite à rotavirus. Ce changement d’avis se base sur des preuves d’efficacité du vaccin mais est conditionné à une réduction du prix des deux vaccins disponibles sur le marché.

En fait, la gastroentérite à rotavirus est une maladie fréquente chez les jeunes enfants et en particulier chez les nourrissons. Des millions d’enfants meurent avant 3 ans surtout dans les pays en voie de développement. En France, elle est responsable de 14 000 hospitalisations par an chez les moins de 3 ans. Cette maladie est aussi contractée à l’hôpital par des nourrissons hospitalisés pour une infection respiratoire.

Le changement d’avis est justifié par les résultats en 2013 d’une étude réévaluant la vaccination contre le rotavirus. Cette étude montrait en effet un impact positif de la vaccination dans les pays industrialisés. En gros, l’administration du vaccin avant l’âge de 6 mois permet de réduire de 80 % le taux d’hospitalisation d’enfants pour cause de diarrhée à rotavirus. De plus, l’administration de ce vaccin dans une population importante de nourrissons confère un effet d’immunité de groupe, c’est-à-dire que même des nourrissons non vaccinés sont protégés mais à condition que la couverture vaccinale dans cette population reste élevée.

R.V.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !