Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Semaine de la Santé de la mère et de l’enfant ; Objectif : sauver 40.000 vies par an - 25/04/2007 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Tous les six mois ! La Semaine de la santé de la mère et de l’enfant se déroulera désormais deux fois par an (avril et octobre), à Madagascar. La volonté politique s’exprime vers la réduction de la mortalité infantile et maternelle, inscrite dans les documents officiels, Madagascar Action Plan et les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Réduction de 63%

Madagascar a prouvé qu’il est possible de passer d’un taux de mortalité de 100.000 à 60.000 (EDS 1997/EDS 2003), soit de sauver 40.000 vies d’enfants par an. La Grande Ile compte parmi les quatre premiers pays d’Afrique (tels Tanzanie, Ghana ou Ethiopie) en mesure d’atteindre l’Objectif numéro 4 du millénaire, sur la réduction de la mortalité infantile avant même 2015. Aussi, Madagascar pourrait réduire de 63% la mortalité de la mère et de l’enfant, à condition toutefois que les interventions couvrent tout le territoire national.

Moramanga, la capitale du lancement

« Les soins des femmes enceintes ou nouvellement accouchées, ainsi que les enfants de moins de cinq ans, sont pris en charge gratuitement, dans les centres de santé publics ». Le ministre de la Santé, du Planning Familial et de la Protection Sociale l’a certifié, lors du lancement officiel de la Semaine, lundi dernier, dans le district de Moramanga. Et lui d’expliquer que la mère et l’enfant représentent le groupe le plus vulnérable, ce qui a conduit à la primauté de leur santé. « Le bien-être de toute la famille signifie une participation active au développement socio-économique du pays ». Quant au représentant des partenaires de la Santé, Bruno Maes, il a souligné que « le processus de décentralisation à Madagascar représente une opportunité unique pour se rapprocher de la population qui doit décider sur ce qui la concerne ». Des partenaires qui assurent leur soutien technique et financier indéfectible pour la survie et le développement de l’enfant, soit « une garantie des droits de l’enfant et de la famille ».

Volana

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !