Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Maladies infectieuses - La lèpre recule depuis trois ans : Madagascar est l’un des pays les plus touchés par la lèpre dans le monde - 12/01/2006 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une bouffée d'oxygène pour la Grande île. Le pays se rapproche de son objectif d'éradication de la lèpre. “Au fil des trois premiers trimestres de l'année 2005, le nombre de cas détectés a connu une baisse remarquable”, explique Dr Julien Andriamitantsoa, chef de division lèpre de la direction de lutte contre les maladies transmissibles au sein de l'Institut d'hygiène social à Analakely.

Ce responsable fait état d’un résultat très positif de l’indicateur d'élimination avec 1,38 cas pour 10 000 habitants. Taux de prévalence se rapprochant de l'objectif fixé par le programme national de lutte contre la lèpre voulant aller en dessous du 1cas pour 10 000 habitants.
Ce chiffre est moins inquiétant par rapport aux deux dernières années avec un taux de prévalence de 3,35 cas pour 10 000 en 2003 et 2,71 cas pour 10 000 en 2004. Le nombre des lépreux a atteint les 5 000 cas en 2003 et est réduit à 4000 en 2004.
Si le bilan de l'année 2005 n'est encore disponible vu la difficulté de l'acheminement des rapports venant des Centres de santé de base (CSB) pendant la saison de pluie, les seules statistiques disponibles sont celles des neuf mois de l'année dernière. Malgré tout, elles peuvent en dire beaucoup sur la situation de la lèpre à Madagascar.
797 nouveaux cas de lépreux ont été ainsi détectés durant le premier trimestre, 690 autres au cours du deuxième trimestre et le troisième trimestre n'a enregistré que 610 cas. “A ce rythme, le quatrième trimestre ne pourra que donner un bilan positif”, déclare le responsable.
L'année 2005 a enregistré une avancée du programme national de lutte contre cette maladie infectieuse grâce à une meilleure prise en charge des malades, un bon suivi et un bon traitement.
Tout au long de l'année dernière, le nombre de malades en traitement a énormément diminué. Preuve en est qu’en janvier 2005, 4 248 malades ont été recensés dans toute l'île, ils sont réduits à 3 431 en avril pour n’en rester que 2 630 fin juillet.

Beaucoup d’efforts à faire
La lèpre était pendant plusieurs années une des maladies chroniques dépistées dans toute l'île mais les zones difficiles d'accès sont celles qui en souffrent le plus. Madagascar est l'un des pays les plus touchés par la lèpre dans le monde.
Avec l'association fondée par Raoul Follereau qui est installée à Madagascar depuis 8 ans, le ministère de la Santé et du planning familial comptent améliorer la qualité de performance de la Grande île dans l'éradication de ce fléau communautaire.
Un des efforts à réaliser consiste à la formation des chirurgiens qui traitent et opèrent les lépreux. Pour le moment, il n’existe que 6 centres qui pratiquent ce genre de chirurgie. Et la petite équipe de Grégoire Detoeuf de l'association Raoul Follereau y œuvre durant des descentes sur terrain.

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !