Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Médecine humaine : 32 nouveaux professeurs agrégés - 17/12/2007 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ils sont là. 32 médecins malagasy sur 57 inscrits ont été promus au titre de professeur agrégé en médecine, toutes spécialités confondues (orthopédie traumatologie, chirurgie viscérale, chirurgie générale, chirurgie pédiatrique, neurochirurgie, stomatologie, pédiatrie, maladie infectieuse, gynécologie obstétrique, ...). Ils ont été admis au concours national d’agrégation qui a été organisé à Antananarivo du 11 au 15 décembre dernier. La cérémonie de sortie officielle de cette première Promotion des professeurs agrégés a eu lieu samedi dernier au palais d’Etat à Iavoloha en présence des ministres Radavidson Andriamparany et Jean louis Robinson.

C’est la population malagasy toute entière qui bénéficiera de l’arrivée de ces médecins de haut niveau dans les milieux hospitaliers. Selon le ministre de la Santé, du Planning familial et de la Protection sociale, ces nouveaux professeurs agrégés se sont engagés à travailler dans les centres hospitalo-universitaires d’Antananarivo, de Mahajanga, de Toamasina et de Fianarantsoa. Ils vont contribuer à l’amélioration de la qualité des soins afin de satisfaire les besoins essentiels de la population en matière de santé. Ils vont également assurer la formation de leurs cadets et de la relève du corps professoral au niveau de l’enseignement supérieur.

Madagascar manque encore de professeurs agrégés. Il n’y en a que 17 qui sont en exercice. En ajoutant les nouveaux venus, ils sont au nombre de 49. D’après le ministre Jean Louis Robinson, le pays a besoin de 400. A ce sujet, le ministre Radavidson Andriamparany, dans une interview que ce dernier a accordé aux journalistes présents à Iavoloha, a été clair. « Le concours national d’agrégation en médecine humaine continuera. Il sera organisé tous les deux ans. Actuellement, nous envisageons d’élargir les filières ou spécialités qui font l’objet du concours. Ainsi, dès l’année prochaine, il y aura un concours pour l’odonto-stomatologie en vue de l’obtention d’un diplôme d’agrégation ». Ce concours d’agrégation en médecine humaine a été le premier à être organisé à Madagascar.

Avant, les médecins malagasy devaient allés en France ou en Afrique dans le cadre du CAMES (Conseil africain et malagasy pour l’enseignement supérieur). « Bien qu’il s’agisse d’un concours national, celui-ci a un niveau international, aussi bien dans la façon dont nous avons jugés qu’au niveau des candidats. Ces candidats ont, au moins, un niveau de bacc + 14 et ont franchi différentes étapes dans l’exercice de leur fonction ». Peut être, nos amis africains pourraient être intéressés et n’attendraient plus le CAMES pour pouvoir se présenter à un concours d’agrégation en médecine.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !