Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Antananarivo : Un enfant malade sur trois l’est à cause de la pollution - 10/05/2006 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une situation alarmante. En 2005, 33% des enfants admis à l’Hôpital Mères Enfants de Tsaralalàna (soit 1 sur 3) sont atteints de maladies respiratoires. Son directeur, le Pr Noëline Ravelomanana, a révélé ce chiffre, dans son intervention à l’Office national de l’Environnement à Antaninarenina, le 5 mai. Ce, à l'occasion de la célébration des Journées nucléaires 2006, dont le thème a été axé sur la “Pollution de l’air : la santé humaine, la législation et la sécurité routière et statistiques”.

Les résultats de l’évaluation temporelle des maladies respiratoires chez les enfants ont permis de savoir que, dans cet établissement, la proportion de ceux ayant un problème respiratoire ne cesse d’augmenter depuis l’an 2000, où il se situait à 31%. Il est même constaté que la courbe d’indication reste stationnaire durant presque toute l’année avec une faible flexion aux mois de juillet et août. Ce qui implique que la recrudescence de ces maladies n’est plus saisonnière comme auparavant. “En 2000, les mois les plus dangereux ont été février, mars, avril et septembre".
La tendance à la hausse de la moyenne d’âge des enfants atteints, variant de 15,5 en 2000 à 18,1 en 2005, aggrave la situation. A cela s’ajoute la forte proportion des cas sévères qui était de 25,7% en 2002 contre 21,3% en 2000.

La circulation étouffe

“Ce qui est frappant, c’est la forte proportion des enfants atteints dans les six arrondissements de la commune urbaine d’Antananarivo”, souligne le directeur de l’hôpital de Tsaralalàna. Pour expliquer cette situation, elle pointe du doigt la dégradation de l’environnement, notamment la pollution de l’air. Au niveau des ménages, elle note l’utilisation du biocombustible. Mais la pollution industrielle et celle provoquée par la circulation automobile y jouent aussi un rôle prépondérant.
Intervenant également à cette séance, le chef d’escadron Privat Andriamiarantsoa de la Sécurité routière d’Alarobia affirme que “la ville d’Antananarivo est classée dans le monde parmi les villes à forte pollution de l’air. Les Tananariviens sont de plus en plus exposés au danger de cette catastrophe”. La situation du parc automobile en est l’origine. Sur les 117 511 véhicules contrôlés par son service, 11 664 sont déclarés inaptes pour cause de fumée excessive.

Teholy Martin

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !