Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle - Les efforts sur la planification familiale peu concluants. La population doit être sensibilisée sur l’importance de la planification familiale - 04/07/2006 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les autorités locales, à leur niveau respectif, seront aussi ciblées durant la campagne de sensibilisation, qui se déroulera dans les trois prochains mois. Effectivement, la Grande île présente encore un très faible taux dans ce domaine (18% à l'heure actuelle), ce qui nécessite davantage d'efforts à mener.

Ce constat a été fait à l'issue de la réunion trimestrielle, organisée vendredi par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) à Ampefiloha. A cette occasion, les participants ont pu évaluer le chemin parcouru et établir les prochaines étapes pour atteindre les objectifs. Ainsi, il est projeté que le taux de planification familiale doit atteindre 30% durant les trois prochains mois. Ce qui explique la grande sensibilisation à mener au niveau des autorités locales, notamment dans les milieux enclavés. Dans le Sud, par exemple, des fillettes de 9 ans, donc n'atteignant pas encore, en principe, l'âge de puberté, accouchent déjà, tandis que d'autres, à 12 ans, ont déjà deux enfants. Et ce, malgré le coût abordable de la planification familiale et la gratuité des préservatifs distribués aux jeunes. En fait, selon les derniers chiffres communiqués durant la réunion, le contrôle des naissances n'est pas maîtrisé dans l'Ile. Les femmes accouchent en moyenne cinq enfants, alors que le document-cadre du Madagascar action plan (Map) recommande trois enfants par mère. Celle-ci court de grands risques pendant l'accouchement. Pour y remédier, d'autres rencontres sont prévues entre les intervenants de l'Unfpa et les autorités des structures décentralisées pour améliorer les infrastructures d'accueil dans les centres de santé de base (CSB2). Ces derniers seront dotés d'outils informatiques et davantage de médicaments pour atteindre les objectifs fixés.

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !