Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Atsimo Atsinanana : Mise en place du comité régional contre le palu - 27/11/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Le taux de morbidité du paludisme au niveau de la région Atsimo Atsinanana est de 7.1% en 2010 contre 12.52% en 2009 alors que ce même taux s’affiche à 5.52% en 2008 contre 7.45 en 2007. Un comité régional de lutte contre le paludisme est mis en place le 26 novembre au centre récréatif Abba de Farafangana, ce comité a comme président d’honneur le chef de région et est présidé par le directeur régional de la Santé, ils sont assistés au niveau du secrétariat général par le docteur Ravelojaona Claude de l’Osiefa, Zafinirina Arlette Jocelyne du ministère de la Population, du docteur Tata Paul de la Croix Rouge Atsimo Atsinanana et de Nivo Ruffin maire de la ville de Farafangana.

Lire l'article


Santé publique : les médecins réquisitionnés - 27/11/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

Jean de Dieu Marie Rakotomanga, secrétaire général du ministère de la Santé publique a expliqué la note ministérielle. Le bras de fer entre les médecins et le ministre de la Santé monte d'un cran. L'État recourt à la manière forte. Le syndicat des médecins fonctionnaires de Madagascar et le ministère de la Santé publique durcissent leur bras de fer. Le ministère vient de sortir, hier, une note réquisitionnant les médecins.

Lire l'article


Ordre des Pharmaciens : le métier au centre des débats pour la première fois - 20/11/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Les statistiques de l'Ordre National des Pharmaciens ou ONP révèlent une insuffisance du personnel pharmaceutique à Madagascar. En 2004, on recensait 253 pharmaciens pour les 17 millions de malgaches soit un pharmacien pour 67 194 personnes. Bien que le ratio passe à 250 pour le même nombre de personnes en 2006, il reste très faible. A Madagascar où la législation pharmaceutique fait partie du code de santé. Exerçant habituellement des actes de commerce, les pharmaciens ne sont pas reconnus pour leurs années d'études qui durent 5 ans.

Lire l'article


Lute contre la pneumonie : PSI s’engage - 13/11/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

A l’échelle mondiale, la pneumonie tue 2 millions d’enfants de moins de 5 ans par an et à Madagascar, il fait des victimes de plus de mille par an. Maladie meurtrière, la pneumonie peut se soigner et peut être évite par des gestes très basiques, à savoir, le respect de la propreté, le suivi de la grossesse chez les femmes enceintes pour éviter le petit poids, l’allaitement exclusif jusqu’au sixième mois des enfants et la vaccination complète des enfants avant leur première âge.

Lire l'article


Pneumonie : Une maladie de la pollution - 13/11/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

La journée mondiale contre la pneumonie a été célébrée hier dans le local de « Population services international » (PSI) de Madagascar à Ampefiloha. Une maladie qui fait encore beaucoup de victimes, en particulier les enfants. Elle est surtout causée par des conditions d'hygiène difficiles et précaires. « Nous vivons dans deux chambres compartimentées par un mur. La porte séparant la cuisine et la chambre est toujours ouverte. Ainsi ,la fumée de cuisson envahit nos chambres. L'aspiration quotidienne de cette fumée depuis trois ans pourrait causer l'intensification de la toux de ma fille. Sa respiration est aussi de plus en plus difficile. En plus de cette toux, ma fille a également de la fièvre. Sa joue est pleine de petite rougeur. Les moustiques sont nombreux dans nos chambres dépourvues de moustiquaires. La proximité de notre maison à une rizière est la raison de cette multitude de moustiques. Tout cela a causé sa maladie », relate la maman de Fabienne.

Lire l'article


Syndicats des Médecins : un ultimatum de 48 heures - 09/11/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

La rencontre entre le Syndicat des Médecins Fonctionnaires (SMedFM) et les représentants du ministère de la Santé publique hier semble être infructueuse. Les membres ont lancé un ultimatum de 48 heures aux autorités compétentes pour résoudre leur problème, sinon, ils passent à la grève générale ce Mercredi.

Lire l'article


Paludisme : sept millions de dollars pour son éradication - 09/11/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Il est la cause directe des 20% décès infantile en Afrique, pour cela il tue un enfant toutes les 45 secondes. Rien qu’en 2008, il a tué plus d’un million de personnes et la moitié de la population mondiale est exposée en permanence à des risques de contamination. Dans les pays fortement affectés, il entraîne une baisse du PIB jusqu’à 1,3%. Découvert à Madagascar dans les années 1800, il est la première cause de mortalité hospitalière et le deuxième motif de consultations externes. Lui, c’est le paludisme. A Madagascar, 70% de la population vit encore dans des zones d’endémie palustre.

Lire l'article


Marolambo : la bilharziose fait peur - 28/10/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Si le taux de fréquentation des CB a augmenté de 25% pour le district de Marolambo depuis le lancement de la Semaine de la Santé de Mère et de l’Enfant, les responsables de la santé publique locaux ont profité de l’occasion pour contribuer à la lutte contre la bilharziose. Des médicaments anti-bilharziose ont été distribués aux enfants âgés de 5 à 15 ans pour éradiquer cette maladie qui touche le district.

Lire l'article


AVC : une journée de sensibilisation - 29/10/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Célébrée ce jour, la journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux vise à sensibiliser le maximum de personnes sur ce grand problème de santé publique en les incitant à consulter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes. Chaque minute compte et faute d'une prise en charge très rapide, les lésions peuvent devenir irréversibles. D’après l’OMS, un accident cérébral se produit toutes les 5 secondes et ils constituent la première cause de handicap chez les adultes et la deuxième cause de démence. L’accident vasculaire cérébral ou AVC qui se définit par un déficit neurologique brusque touchent 53% des malgaches dont l’âge moyenne des victimes est de 56 ans pour les hommes et 59 ans pour femmes. Elle provoque des étourdissements,une perte soudaine d’équilibre, un brusque engourdissement des membres, une difficulté soudaine à s’exprimer ou à comprendre, et un mal d’une intensité exceptionnelle parfois accompagnée de vomissements.

Lire l'article


Santé de la mère et de l'enfant : inquiétude des Nations unies - 25/10/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

Les agences spécialisées des Nations unies se disent préoccupées par la détérioration du système de santé à Madagascar. Le système des Nations unies ne cache pas ses préoccupations. Le lancement hier de la Semaine de la santé de la mère et de l'enfant (SSME) a été l'occasion pour les divers représentants des agences onusiennes de tirer la sonnette d'alarme sur les impacts de la crise politique sur la santé publique. Dans un communiqué conjoint, les représentants du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap), font part de leur inquiétude quant à « l'érosion des services de santé ».

Lire l'article


Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !