Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Don d'organes : intervention irréalisable à Madagascar - 22/06/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Célébrée ce jour pour sa onzième édition, la journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe n'engage en rien Madagascar. Le concept de transplanter un de ses organes à un individu ne séduit pas les Malgaches, du point de vue culturel et par conviction personnelle ainsi que familiale. Le prélèvement ne se réalise que si donneur et le receveur présentent une compatibilité tissulaire parfaite. Le donneur étant " une personne décédée en état de mort encéphalique au sein d'un service de réanimation. Ce type de décès est provoqué par l'arrêt définitif du fonctionnement du cerveau, le plus souvent, suite à un accident vasculaire cérébral ou à un traumatisme crânien ".

Lire l'article


Télémédecine : implantation dans les centres de santé - 22/06/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Les premières actions se concrétisent au sein de l'Institut Médical de Madagascar. Exactement vingt jours après la déclaration du docteur Rakotovero Hery, président directeur de l'Institut médical de Madagascar, sur l'implantation du système de consultation à distance au sein des établissements sanitaires, le centre de santé Lovasoa FJKM Manandriana (Avaradrano) a été choisi pour être le premier bénéficiaire. Des radiologies et des échographies ont été lancées samedi dernier lors de l'inauguration. Pour cette première fois, les éléments essentiels de la consultation se transmettaient par mail et ou par téléphone pour un essai.

Lire l'article


Centre de chirurgie maxillo-faciale: 30 opérateurs par mois - 23/06/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Domaine peu connu du public, le centre de chirurgie de maxillo-faciale procède en moyenne 30 opérations par mois. En 2009, le centre note 4 681 consultations, soit 34% des consultations de la dentisterie qui enregistre 9 149 (66%). La même année, 16 personnes atteintes de cancers du visage ont été enregistrées. Par définition, la chirurgie maxillo-faciale est une spécialité de la chirurgie prenant en charge les pathologies de la cavité buccale et de la face, tant dans le domaine chirurgical que dans le domaine médical. Dans le cadre de faire la promotion et de développer la filière, les premières journées de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie ont été organisées. L'inauguration officielle s'est tenue hier dans les locaux du service de stomatologie à Mahamasina. " On travaille en étroite collaboration avec les centres de santé, plus particulièrement, l'HJRA.

Lire l'article


Docteur Herisoa Fortunée Raft : « Le sang transfusé est de qualité irréprochable » - 15/06/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

La directrice du Centre national de transfusion sanguine parle de la disponibilité du sang. Pouvez-vous parler des problèmes liés à l'approvisionnement en sang ?

Lire l'article


Université de Fianarantsoa : ouverture d’une formation en médecine - 10/06/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

L'université d'Andrainjato est en train d'ouvrir une formation en médecine à Fianarantsoa au titre de l'année 2009-2010. L'appel à candidature a été lancé avec délai de rigueur le 15 juin 2010 à l'adresse de Madame le Président de l'Université de Fianarantsoa. L'accès à la formation se fera en effet par sélection de dossier et est ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat série C ou D ou S année 2009 et/ou 2008. Le nombre de places a été limité à 100.

Lire l'article


Paludisme : lutter contre autrement - 12/06/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Mené dans trois districts à savoir Ambatondrazaka, Amparafaravola et Moramanga comme district d’intervention et Anosibe an’Ala comme district témoin, le programme de traitement Préventif Intermittent chez les enfants ou TPIe a comme principales cibles les femmes entre 15 à 49 ans ayant ou non des enfants de 12 à 59 mois. Etant un projet pilote, l’étude s’est effectuée auprès de 2 130 ménages au total. Une nouvelle stratégie de lutte contre le paludisme, le but de TPIe consiste à donner aux enfants de moins de 12 mois de la Sulfadoxine Pyriméthamine ou SP aux périodes correspondant à l’administration des vaccins, tels que DTCHepB2 à 2 mois et demi, DTCHepB3 à 3 mois et demi et l’anti-rougeoleux à 9 mois. «L’étude propose de déterminer l’apport du TPIe sur la santé de l’enfant vis-à-vis du paludisme et dans l’amélioration de la couverture vaccinale, puis d’émettre des recommandations en fonction des résultats.

Lire l'article


Antsiranana : le diabète traité comme pandémie - 03/06/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

Des diabétologues de l'océan Indien se sont rencontrés dans la capitale du Nord. Echanges d'expériences et mise à jour des connaissances médicales ont été au centre de l'atelier. Le diabète a été au centre des discussions dans la capitale du Nord pendant trois jours, le week-end dernier. Les 90 spécialistes de santé venant de La Réunion, Maurice, Mayotte et Madagascar se sont retrouvés autour d’une table dans la grande salle du Grand Hôtel pour se partager leurs expériences.

Lire l'article


Consultation à distance : disponible à l’échelle nationale - 04/06/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Visant à améliorer la prise en charge des patients et de fournir des soins de qualité à la population, l'Institut Médical de Madagascar ou IMM a conçu le projet Imailaka avec toutes les parties prenantes. Un projet qui s'inscrit dans le cadre de PanAfrican e-network où 53 pays d'Afrique et de l'Inde sont reliés par voie satellitaire et par fibre optique pour des téléconsultations et télé-expertises. Madagascar est en constante liaison avec 18 hôpitaux et 5 universités. Si la région Analamanga a été la seule bénéficiaire de cette consultation à distance, d'autres antennes dans d'autres régions verront le jour d'ici quelque temps. "En partenariat avec l'Association les Confrères de Mada, le ministère de la Santé et la faculté de Médecine, l'IMM agrandira sa zone d'intervention à travers des antennes pour la télémédecine dans différentes régions.

Lire l'article


Lutte contre les cancers gynécologiques : première descente sur terrain - 19/05/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Dans le cadre de concrétiser les activités du projet de lutte contre les cancers gynécologiques initié par la fondation Akbaraly, cette dernière vient de faire une descente sur terrain à Fianarantsoa dimanche dernier pour voir les états des lieux. Composée par la présidente de la fondation, Cinzia Akbaraly, par le Professeur Umberto Veronesi, des docteurs Carlo Pampari et Mario Sideri (tous les 3 issus de l’Institut Gustave de Russy), la délégation fut dirigée par le Professeur Solofomanana Duval, responsable au CHU Fianarantsoa. Profitant de l’occasion, le Professeur Solofomanana Duval n’a pas manqué de donner un aperçu global à ses visiteurs sur la situation actuelle du centre hospitalier qui connaît certaines difficultés en matière d’infrastructures. «Le Chu ne dispose pas encore de service de radiothérapie, de chimiothérapie et pour cela nous sommes obligés d’envoyer les patients à Antananarivo.

Lire l'article


Elimination du paludisme: la formation est importante pour cet objectif - 18/05/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Madagascar a choisi de franchir une autre étape concernant le paludisme. L’objectif est d’éliminer cette maladie qui occasionne d’importants problèmes socioéconomiques. D’après les données officielles, elle fait baisser de 60% la production économique des familles touchées. En Afrique, les dépenses publiques pour le palu représentent 40% du budget public, et cette maladie fait perdre au continent 12 milliards de dollars par an ou 1,2% du PIB. Autrement dit, le paludisme demeure un problème de santé publique sur le continent et à Madagascar. C’est dans ce sens que la vice-Primature de la Santé a mis en place son laboratoire de référence.

Lire l'article


Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !