Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : moins de 40 hémophiles recensés - 19/04/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

La journée mondiale de l'hémophilie a permis de constater que Madagascar n'est pas épargné par la maladie. Le problème est le coût élevé de son traitement. Deux sur 10 000 enfants nés par an sont hémophiles. Ces statistiques ont été révélées lors d'une conférence, organisée dans le cadre de la célébration de la date du 17 avril, Journée mondiale de l'hémophilie, à l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA), samedi. « Marquée pour la première fois dans le monde, cette journée vise à sensibiliser tout un chacun sur les dangers présentés par cette maladie », affirme le Professeur Olivat Rakoto Alson, de l'HJRA.

Lire l'article


Farafangana : épidémie de chikungunia ? - 16/04/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Une épidémie du paludisme existe en ce moment à Farafangana chef lieu de la région Atsimo Atsinanana. Cette nouvelle forme de paludisme se caractérise par entre autres la fatigue entraînant une douleur intense au niveau des articulations en plus de la montée de la température accompagnée par la faiblesse du corps du malade. Aucun foyer, ni ménage n’est épargné par cette nouvelle forme de palu que la population qualifie de « kilalaky » .L’administration locale pour le moment n’est pas en mesure de confirmer ou d’infirmer la présence du chikungunia au niveau de la localité en attendant les résultats de l’analyse au laboratoire de l’Institut Pasteur.

Lire l'article


Utilisation des moustiquaires imprégnées: Le taux de couverture nationale est de 60% - 21/04/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

La lutte contre le paludisme fait des progrès. Alors que la maladie provoquait en 2000 le décès d'un million de personnes par an, quelque 200 000 vies ont pu être sauvées l'an dernier, ont indiqué les agences de l'ONU. Beaucoup de progrès ont été réalisés en dix ans, mais ces progrès restent fragiles, a affirmé à Genève le Dr Pascal Villeneuve, de l'UNICEF, en vue de la Journée mondiale contre le paludisme du 25 avril.

Lire l'article


Fidy Rakotozafy : « 46 000 yeux ont été opérés du cataracte » - 13/04/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

Elu président du Conseil inter régional du Lions club, il a pour slogan «Liberté, Compréhension, Sauvegarde de nos Nations». Comment faites-vous afin que votre slogan ne reste qu’un slogan ?

Lire l'article


Des bruits autour du chikungunya - 12/04/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

Une centaine de cas de chikungunya ont été enregistrés à Manakara depuis le passage du cyclone Hubert jusqu’à la semaine dernière. L’information émane de Randriamalason Vincent, médecin inspecteur au dispensaire de la ville. Toutefois, ce responsable rassure que « ces cas ne sont pas aussi graves que certains le pensent. Grâce aux travaux d’assainissement engagés ces derniers temps, cette épidémie de forte fièvre a plus ou moins été maîtrisée à Manakara. D’autant plus que la plupart de ceux venant se soigner au dispensaire sont issus des communes rurales environnantes comme Ampasimanjeva ou Ambalaroka ».

Lire l'article


Des groupes sanguins très démandés - 10/04/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

Recevant le personnel de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps) pour effectuer un don de sang à Ampefiloha, le docteur Pâquerette Hanitriniala, adjoint technique au sein de ce centre de santé, a mentionné jeudi que les groupes sanguins A+, B+, AB+ et 0+ sont les plus démandés. Appréciant le geste de la Cnaps, ce médecin souligne que le don de sang gratuit est plus sûr que la prise de sang d’une personne obligée de faire un don pour un membre de sa famille malade.

Lire l'article


Santé publique : sauver la vie des femmes et des nouveau-nés - 26/03/2010 - La gazette de la grande île - Madagascar

«La situation est encore précaire pour la mère et l’enfant », c’est ce que les statistiques démontrent. La mortalité infanto-juvénile atteint les 159 pour 1 000 nouveau-nés, la mortalité maternelle s’élève à 488 pour 100 000 nouveau-nés et la mortalité néonatale est de 40 pour 1 000. Suite à quoi, FNUAP, l’UNICEF et l’AMDD se sont alliés pour accélérer les efforts pour sauver les vies de femmes et de nouveau-nés, d’évaluer ainsi la possibilité, l’utilisation et la qualité des soins obstétricaux et néonatals d’urgence à Madagascar. Lancé depuis 2008, l’objectif est de réduire le taux de mortalité maternelle à 273/1 000, de réduire le taux de mortalité maternelle à 273/1 000 NV, de réduire le taux de mortalité néonatale à 20/ 1 000 NV, d’augmenter le taux d’accouchement dans les formations sanitaires à 50%, d’augmenter le taux d’opérations césariennes à 5% et de maintenir le taux de létalité par complications obstétricales à moins de 1% d’ici 2012.

Lire l'article


Grève : les médecins désertent l’hôpital - 26/03/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

La journée sans médecin a été quasiment suivie hier. La vice-Primature chargée de la Santé affirme que les décrets relatifs aux revendications sont signés. La journée sans médecin a apparemment réussi. Hier, très peu de praticiens ont vaqué à leur occupation quotidienne à l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA). Le mouvement a été suivi par le personnel de l' hôpital Befelatanana, hier. Beaucoup de patients ont dû rebrousser chemin, faute de médecins. Médecins et paramédicaux entendent continuer le mouvement de revendication entamé depuis quelques mois.

Lire l'article


Priorité à la vue - 27/03/2010 - L'express de Madagascar - Madagascar

L'association Christofell Blinder Mission (CBM) a octroyé des matériels d'une valeur de 42 millions d’ariary aux services de l'ophtalmologie éparpillés dans 10 sites à Madagascar, plus précisément dans les grands centres hospitaliers des grandes villes. La remise officielle des matériels destinés à résoudre les problèmes de la vue a eu lieu à la salle de réunion du ministère de la santé à Ambohidahy, hier. Les équipements seront acheminés dans les localités concernées dans les prochains jours.

Lire l'article


Grève des paramédicaux : surcharge de travail pour les médecins, les étudiants en médecine à la rescousse - 24/03/2010 - Midi Madagasikara - Madagascar

Apparemment, le mouvement des paramédicaux se fait lourdement sentir en milieu hospitalier. C'est le cas, entre autres, dans un établissement sanitaire s'occupant uniquement des enfants dans la capitale. « Les paramédicaux ont déserté leur lieu de travail depuis au moins trois semaines. Et franchement, on ne peut pas dire que leur absence n'a aucune influence sur l'organisation et le bon fonctionnement de l'hôpital. Nous arrivons certes à servir convenablement tous les petits patients, mais c'est au prix d'une énorme surcharge de travail », confient des médecins ayant préféré garder l’anonymat. «Si normalement quatre paramédicaux devaient assurer la garde, ils sont remplacés actuellement par des étudiants en médecine et des élèves infirmiers. Toutefois, ces suppléants de service ne sont pas encore des vrais professionnels. Ainsi, il nous revient, à nous les médecins, de les superviser de très près dans tous les actes qu'ils effectuent», indiquent toujours ces praticiens.

Lire l'article


Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !