Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Le rôle-clé des Agents de Santé Communautaire de Base - 16/02/2009 - Midi Madagasikara - Madagascar

Les Agents de Santé Communautaire de Base (ASCB) mis en place au niveau des fokontany, particulièrement dans les communes rurales, on en parle très peu ou pas. Alors que ces Agents de Santé Communautaire de Base sont des personnes ressources qui agissent dans la majorité des cas en bénévolat. Aussi ces agents sont les principaux partenaires de santé villageoise des centres de santé de base (CSB) dans la sensibilisation, le planning familial et la vulgarisation de la masse dans la prévention des maladies, des règles d’hygiène à adopter et le suivi du traitement des malades, atteints de la tuberculose, la lèpre, etc… Pour que ces malades ne soient pas perdus de vue.

Lire l'article


Santé publique : la tuberculose n’est plus une maladie honteuse - 16/01/2009 - Midi Madagasikara - Madagascar

Les personnes atteintes de tuberculose ne sont plus victimes de la stigmatisation comme c’était le cas auparavant. « Les gens sont aujourd’hui de plus en plus conscients que cette maladie est parfaitement curable et qu’elle ne se transmet plus dès les premiers jours de traitement », se réjouit le Dr Martin Rakotonjanahary, chef de programme phtisiologie. Ainsi, les tuberculeux ne sont plus isolés ou mis en quarantaine. « Nous recommandons seulement aux malades de respecter les bases d’une bonne hygiène de vie, comme le fait de se couvrir la bouche en toussant ou en éternuant », souligne ce médecin.

Lire l'article


Réhabilitation de l'hôpital de Befelatanana : le « Tranomavo », les urgences et la réanimation dans le lot - 16/01/2009 - Midi Madagasikara - Madagascar

Le pavillon 44, baptisé « trano mavo » sera enfin réhabilité. Ce vieux bâtiment de l'hôpital de Befelatanana, visiblement en très mauvais état, affichera bientôt une seconde jeunesse et ce, suite à la visite du Chef de l'Etat, Marc Ravalomanana, mardi dernier dans ce centre hospitalier. Les travaux de réhabilitation et de rénovation de l'hôpital de Befelatanana concerneront, en fait, plusieurs bâtiments et services, avec une attention particulière pour le service de la médecine d'urgence et de la réanimation, sans oublier ceux des soins intensifs, de la neurologie et du VIH/sida. « Tous ces travaux font déjà partie des perspectives de ce centre hospitalier et l'initiative du Président de la République coïncide avec le programme de rénovation de l'hôpital établi sur 5 ans », précise le directeur de l'établissement, hier dans une interview, sur la chaîne nationale.

Lire l'article


Peste : les symptômes, moyennement connus - 14/01/2009 - Midi Madagasikara - Madagascar

La peste qui a fait de nombreuses victimes, voire causé un certain nombre de décès à Tsiroanomandidy dernièrement, provient, on le sait, de la prolifération des rats qui, eux, sont vecteurs des puces, elles-mêmes, transmettant la peste à l'homme par la piqûre des puces infectées. La chasse aux rats et aux puces, d'une part, par la sensibilisation de la population sur les mesures d'hygiène à respecter, et d'autre part, par l'utilisation de produits désinfectants dans et autour des habitations, constituent ainsi les grands axes de la riposte déjà déployée sur le terrain depuis maintenant quelque temps. Les quatre cas de décès déplorés dernièrement à Tsiroanomandidy, étaient, en fait, des décès tout à fait évitables, si les malades s'étaient présentés à l'hôpital à temps. Malheureusement, ils n'ont eu recours aux services des médecins que lorsqu'ils étaient dans un état critique. Il était alors bien trop tard et ni le savoir-faire des médecins ni les médicaments qui leur étaient administrés n'ont pu les sauver.

Lire l'article


Ministère de la Santé : près de 2 000 médecins à recruter d’ici 2011 - 12/01/2009 - Midi Madagasikara - Madagascar

Le pays souffre toujours de l’insuffisance en effectif du personnel médical dans les différentes formations sanitaires publiques, surtout en milieu rural. « Pour se conformer aux normes recommandées par l’OMS d’avoir au moins un médecin pour 5 000 habitants, nous avons encore besoin de quelque 2 000 médecins supplémentaires d’ici 2011», indique le Dr Marcellin Randriamanantena, directeur de l’Administration et des Ressources Humaines du ministère de la Santé et du Planning Familial, en marge de la cérémonie de présentation de vœux de ce département, samedi dernier à Ankorondrano.

Lire l'article


Paludisme : 36% de taux de positivité sur 14000 « palu » confirmés - 08/01/2009 - Midi Madagasikara - Madagascar

Les données statistiques sur les cas de paludisme confirmés ont montré une nette augmentation du taux de positivité des tests au cours du premier semestre 2008 dans la région Atsinanana. Ce taux a atteint 36% sur les 38623 cas de fièvre recensés, apprend-on lors du lancement du nouveau kit antipaludique pour les enfants de moins de 5 ans à Toamasina. Quelque 274.853 consultations ont été enregistrées au niveau des 7 districts de la région, dont 5% de « palu » confirmés.

Lire l'article


Le ministère de la Santé signe trois MOU avec les Hôpitaux Universitaires de Genève Béatrice HOPE - 12/01/2009 - L'express de Madagascar - Madagascar

Entre décembre 2003 à ce jour, le ministère de la Santé mauricien a signé trois Memorandum of Understanding avec les Hôpitaux Universitaires de Genève. Les retombées sont prometteuses. Cette collaboration entre les services de santé mauriciens et l’institution suisse permet au pays d’accueillir, chaque deux mois, un cardiologue et un chirurgien cardiaque. Un don d’une caméra rétinal, évaluée à Rs 1 million, a déjà été effectué.

Lire l'article


L’espérance de vie est d’une moyenne de 72.5 années à Maurice - 10/01/2009 - L'express de Madagascar - Madagascar

Le ministère de la Santé a réalisé une étude sur la famille et la démographie. Les derniers chiffres concernent l’année 2007. Il ressort de cette étude qu’entre 2005 et 2007, l’espérance de vie est d’une moyenne de 72.5 années à Maurice. La population mauricienne s’élevait, en 2007, à 1 227 075 habitants et celle de Rodrigues atteignait 37 499 habitants. A Maurice, la population se départageait entre 606 307 personnes de sexe masculin et 620 768 personnes de sexe féminin.

Lire l'article


Taux de mortalité néo-natale à réduire : la réduction de la mortalité néo-natale figure parmi les sujets à améliorer au ministère de la santé. Le nombre de bébés décédés au cours des 28 premiers jours demeure élevé - 05/01/2009 - L'express de Madagascar - Madagascar

Malgré tout ce qui a été accompli à ce jour, le tableau reste encore sombre en ce qui concerne le taux de mortalité durant les 28 premiers jours du bébé. En 2012, le ministère de la santé devra ramener à 17 pour mille naissances vivantes (NV) le taux de mortalité néo-natale qui est de 32 pour 1000 NV en 2005. « Parmi ceux qui ne survivent pas à leurs premiers jours, 75 % meurent au cours de la première semaine et 50 % au cours des trois premiers jours », souligne un responsable du service de la santé de l'enfant auprès du ministère de la santé. Gagner ce défi nécessite des actions probantes que le ministère compte intensifier pour les trois prochaines années.

Lire l'article


Santé de l’enfant : la poliomyélite bien maîtrisée - 18/12/2008 - Midi Madagasikara - Madagascar

«La poliomyélite est éliminée à Madagascar. Le pays n’a détecté, ni recensé aucun cas dû au poliovirus sauvage depuis 2003 », se réjouit le Dr Dieu Donné Rasolomahefa, directeur général du ministère de la Santé et du Planning Familial au cours de la réunion trimestrielle du comité national de survie de l’enfant et de la santé de la mère, hier à Ambohidahy. Toutefois, pour confirmer cette situation, des experts de l’Oms-Afrique sont actuellement dans nos murs. Ils entreprendront une évaluation sanitaire avant de décerner à la Grande Ile la certification « polio free ».

Lire l'article


Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !