Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Vente de médicaments contre le paludisme : la Vice primature chargée de la Santé publique précise - 08/03/2010 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Suite aux articles parus dans le journal Madagascar Tribune du 10 Février 2010 intitulé: " 30% des médicaments contre le paladisme non conforme aux normes ", et le journal La Gazette de la Grande lle du 11 Février 2010 intitulé: " 30 % des médicaments soupconnés de mauvaise qualité ", sous titre de l'article " lutte contre le paludisme ", la Vice Primature Chargée de la Santé Publique tient à apporter les précisions suivantes: L'étude à grande échelle menée par l'US Pharmacopée sur les médicaments antipaludiques dans les dix pays d'Afrique subsaharienne est importante car elle permet d'évaluer ia qualité des médicaments offerts à la population.

Cependant les échantillons recueillis par la réalisation de cette étude proviennent aussi bien du secteur formel que celui informel. Pour ce dernier secteur, la provenance des médicaments n'est pas connue, et le risque d'y trouver des médicaments de mauvaise qualité ou contrefait est élevé.

A Madagascar, la Politique Nationale de Lutte contre le Paludisme a opté depuis 2005 pour l'utilisation des médicaments combinés à base d'artémisinine (CACT) à la place de la chloroquine pour le traitement des cas de paludisme simple. Toutes les précautions ont été prises pour éviter l'apparition de résistance à ces médicaments. Il y a un test de diagnostic rapide avant toute prescription de ces médicaments qui sont délivrés uniquement sur présentation d'une ordonnance. Et le contrôle de qualité de chaque médicament importé est assuré par le processus de livraison de l'AMM ou l'autorisation de Mise sur le Marché des Médicaments.

Néanmoins, la vigilance des grossistes en médicaments ainsi que ceux qui se trouvent dans la chaîne de distribution est requise pour assurer et préserver la qualité des médicaments offerts à la population. Ses patients doivent suivre scrupuleusement les prescriptions et les concerts des professionnels de la santé. Ils doivent éviter l'automédication, mais aussi le fait d'acheter dans les points de ventes illicites.

Les médicaments sûrs se trouvent dans les pharmacies, les dépôts de médicaments et centre de santé.

Enfin, la Vice Primature chargée de la Santé Publique informe le public que depuis le début de l'annce 2009, une structure dénommée Unité d'Information sur les Médicaments et les Intoxications (UNIMINTOX) existe au sein de l'Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona Ampefiloha (HJRA). Les informations sur les médicaments et la conduite à tenir en urgence en cas d'intoxications médicamenteuses sont délivrées gracieusement sur place, ou au numéro 26 340 14.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !