Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Grève des paramédicaux : surcharge de travail pour les médecins, les étudiants en médecine à la rescousse - 24/03/2010 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Apparemment, le mouvement des paramédicaux se fait lourdement sentir en milieu hospitalier. C'est le cas, entre autres, dans un établissement sanitaire s'occupant uniquement des enfants dans la capitale. « Les paramédicaux ont déserté leur lieu de travail depuis au moins trois semaines. Et franchement, on ne peut pas dire que leur absence n'a aucune influence sur l'organisation et le bon fonctionnement de l'hôpital. Nous arrivons certes à servir convenablement tous les petits patients, mais c'est au prix d'une énorme surcharge de travail », confient des médecins ayant préféré garder l’anonymat. «Si normalement quatre paramédicaux devaient assurer la garde, ils sont remplacés actuellement par des étudiants en médecine et des élèves infirmiers. Toutefois, ces suppléants de service ne sont pas encore des vrais professionnels. Ainsi, il nous revient, à nous les médecins, de les superviser de très près dans tous les actes qu'ils effectuent», indiquent toujours ces praticiens.

Désorientés

Jusqu'à présent, cette absence des paramédicaux ne semble pas tellement être remarquée par les parents des petits malades de ce centre hospitalier. « Nous avons été bien reçus et bien traités. Les médecins passent régulièrement ici pour voir nos bébés », déclarent des mamans veillant sur leurs enfants hospitalisés, dans une salle commune. Mais ce n'est pas forcément le cas dans d'autres établissements hospitaliers. A l'HJRA à Ampefiloha, par exemple, certains patients se sentent pénalisés par cette situation. « Les médecins nous envoient à la radiographie, mais personne n'est disponible à ce service », déplorent ces patients abandonnés, désorientés sans vraiment savoir à qui s'adresser, obligés de faire le va-et-vient dans les couloirs de l'hôpital. De tels désagréments risquent encore de se multiplier avec la décision des paramédicaux de durcir leur mouvement et de l'étendre aux autres régions.

v.a.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !