Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Elimination du paludisme: la formation est importante pour cet objectif - 18/05/2010 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Madagascar a choisi de franchir une autre étape concernant le paludisme. L’objectif est d’éliminer cette maladie qui occasionne d’importants problèmes socioéconomiques. D’après les données officielles, elle fait baisser de 60% la production économique des familles touchées. En Afrique, les dépenses publiques pour le palu représentent 40% du budget public, et cette maladie fait perdre au continent 12 milliards de dollars par an ou 1,2% du PIB. Autrement dit, le paludisme demeure un problème de santé publique sur le continent et à Madagascar. C’est dans ce sens que la vice-Primature de la Santé a mis en place son laboratoire de référence.

Il en est de même pour l’hôpital de Befelatanana dans la capitale. L’Université aussi leur a emboîté le pas. L’ouverture de ces laboratoires devrait renforcer la collaboration entre les différents intervenants pour faire avancer les recherches, renforcer les politiques et les actions mises en œuvres. Au niveau central, les outils comme ces laboratoires et la formation des responsables sont relativement fournis.

Par contre, les capacités des responsables de santé dans les services de santé dans les districts et les collectivités décentralisées devraient être renforcées. Comme quoi, la formation devrait faire partie intégrante des outils pour l’élimination du paludisme d’après Milijaona Randrianarivelojosia de l’Unité de recherche sur le paludisme à l’institut Pasteur de Madagascar. Si le niveau des compétences et des informations n’accuse pas un écart important entre le central et la base, l’information circule mieux tant pour la promotion de cette politique par le niveau central que pour sa mise en œuvre à la base. Le cours international « Atelier paludisme » de l’institut Pasteur en collaboration avec la vice-Primature de la Santé et les partenaires financiers et dirigée par Randrianarivelojosia, va dans ce sens. Organisé tous les 2 ans à partir de 2011, il donne aux responsables concernés un bon niveau pour mieux appréhender et matérialiser la nouvelle vision autour de l’éradication du paludisme.

L’appel à candidatures pour la 8ème édition prévue du 7 mars au 15 avril 2011, sera ouvert du 1er juin au 15 novembre 2010. Les candidats potentiels peuvent se renseigner par courriel à atelier-paludisme@pasteur.mg Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou consulter le site www.pasteur.mg/ Atelier-Palu Le cours de l’institut Pasteur initié depuis 2003 est de standard international. Selon l’enquête de 2007 sur le suivi des apprenants malgaches et étrangers, 88% déclarent être plus aptes à assumer leurs fonctions depuis le cours. Ce taux élevé s’explique par le niveau international de la formation et son côté innovant répondant aux besoins des apprenants. En 2011, la formation portera sur le renforcement des compétences en paludologie. Le responsable du cours affirme : « Vous savez, avoir n'est pas facile, et garder c'est encore plus difficile. Le défi à relever est de maintenir ce cours qui doit profiter aux acteurs et futurs acteurs de la lutte contre le paludisme et contre les grandes endémies en général. Nous sommes en train de renouveler les demandes de financement auprès des partenaires financiers pour pouvoir organiser correctement l'édition 2011 du cours international Atelier paludisme ». La formation devrait aussi aider à mieux utiliser les financements pour l’éradication du paludisme. L’initiative présidentielle américaine contre le paludisme à elle seule consacre 1,2 milliard de dollars sur 5 ans pour 15 pays dont Madagascar.

Fanjanarivo

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !