Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

L’AVC, une maladie moderne : Voahirana Rahanitriniony doit être constamment au chevet du malade. - 08/10/2010 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des chiffres en constante évolution, des soins de plus en plus pointus. L'AVC est maintenant une maladie qui a réussi à s'adapter au quotidien des Malgaches. «Dans cette salle, il y a six lits. Quatre d'entre eux sont occupés par des victimes d'accident vasculo-cérébral dont trois se trouvent encore dans le coma », annonce Voahirana Rahanitriniony. Son père a eu une attaque, jeudi dans la journée. Il a été emmené d'urgence au CHU Ravoahangy Andrianavalona à Anosy. Ce serait la deuxième en l'espace de quelques années.

«Chaque jour, il y a au moins une personne qui entre en réanimation au service de Réanimation médicale et de toxicologie à cause d'un AVC», énumère le docteur Randria Rafenoharimanana, médecin assistant et praticien hospitalier auprès de ce service. Il évoque la maladie. «Il existe deux sortes d'AVC, la première, qui fait le plus de victimes chez la trentaine, c'est l'hémorragie. Il y a l'obstruction des veines. La malformation en est aussi une cause mais reste marginale. La cause la plus répandue à Madagascar, du moins chez les Tananariviens, est le stress. Et une certaine hygiène et diététique de vie». Ce médecin accuse aussi certains patients d'arrêter les traitements, à vie a priori, dès une amélioration. Dans cette maladie, les attaques sont assez imprévisibles, « je ne peux avancer de chiffres sur la mortalité », ajoute le médecin assistant.

Résignation

Concernant les soins, Ramarosandratana Jocelyn, responsable à la pharmacie Ralison à Antanimena relate. «La gamme est assez complète, tous les médicaments peuvent être trouvés à Madagascar. Les malades n'ont presque plus besoin d'importer de l’extérieur».
Des matériels pointus comme le scanner facilite les diagnostics. « Il faut environ 300 000 ariary pour un examen au scanner », énonce Randria Rafenoharimanana. Un constat qui marque l'existence d'un large marché généré par l'AVC. Le pharmacien a constaté un regain d'achat en médicaments traitant l'hypertension depuis cinq années. « Nous vendons en moyenne dix plaquettes de Captopril par jour », indique t-il sur une fiche de vente du mois de juin. Dans ses calculs, il évoque que les 30 à 50 ans constituent le quart de sa clientèle. Tout comme les « Magné B6 » qui sont des médicaments anti-stress. Ramarosandratana Jocelyn ajoute, «la tranche 18-20 ans compose les 5% des clients pour les médicaments».
Au fil des années, l'AVC a gagné la réputation de faucheur de tête. Et les proches des malades comme Voahirana Rahanitriniony le savent. «Nous sommes conscients que c'est une maladie tueuse. Nous demandons seulement au médecin traitant d'être sincère au sujet de notre malade. Nous nous préparons par rapport à ce qu'il déclare, que ce soit positif ou négatif», explique t-elle.

Maminirina Rado

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !