Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé de la mère et de l'enfant : inquiétude des Nations unies - 25/10/2010 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les agences spécialisées des Nations unies se disent préoccupées par la détérioration du système de santé à Madagascar. Le système des Nations unies ne cache pas ses préoccupations. Le lancement hier de la Semaine de la santé de la mère et de l'enfant (SSME) a été l'occasion pour les divers représentants des agences onusiennes de tirer la sonnette d'alarme sur les impacts de la crise politique sur la santé publique. Dans un communiqué conjoint, les représentants du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap), font part de leur inquiétude quant à « l'érosion des services de santé ».

« Nous sommes extrêmement préoccupés par la détérioration du système de santé et des autres services sociaux de base », signale le communiqué, rapportant les déclarations du Dr Céline Yvette Seignon-Kandissounon, représentant de l'OMS. Bruno Maes, représentant résident de l'Unicef, craint notamment l'éventualité d'un épuisement des stocks des médicaments essentiels, dans la mesure où, à l'entendre, un manque de commandes est enregistré.

Bruno Maes soulève également les problèmes rencontrés par les services spécialisés pour le traitement des cas de malnutrition sévère chez les enfants, ou encore la faiblesse de la capacité du pays à s'approvisionner en vaccins. Sans l'apport de l'Unicef qui, selon son représentant, « a dépensé 50% de plus sur les vaccins cette année, comparé aux dépenses de l'année dernière », Madagascar aurait ainsi été à court de vaccins cette année.

Budget réduit

La détérioration déplorée par le système des Nations unies se traduit également par une hausse de la mortalité maternelle. De 468 en 2003, celle-ci est de 498 pour 100 000 naissances vivantes en 2009. Le communiqué avance le chiffre de « neuf décès par jour des suites de complications liées à la grossesse et à l'accouchement », alors qu'il y a un an, les statistiques officielles des Nations unies faisaient encore état de huit décès par jour.

Selon le communiqué conjoint des diverses agences des Nations unies à Madagascar, cette situation est, entre autres, due à « la réduction entre 20 et 30% du budget affecté au secteur Santé par rapport au budget initial ». De 217 milliards dans la loi des finances initiale, celui-ci est passé à 188 milliards dans la loi des finances rectificative adoptée en septembre.

La diminution est de près de 29 milliards. Pour faire face aux problèmes, le représentant résident de l'Unicef appelle à « un recentrage des efforts et des investissements en matière de développement afin de répondre aux besoins urgents des enfants et des familles les plus pauvres et les plus désavantagées ».

L'Unicef, l'OMS et le Fnuap qui apportent un appui non négligeable, sinon le plus important appui, à la réalisation de la SSME ciblent, cette fois, encore « quatre millions de mères et d'enfants de moins de cinq ans, par le biais d'interventions intégrées pouvant sauver des vies ».
Lova Rabary-Rakotondravony

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !