Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

AVC : une journée de sensibilisation - 29/10/2010 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Célébrée ce jour, la journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux vise à sensibiliser le maximum de personnes sur ce grand problème de santé publique en les incitant à consulter un médecin dès l'apparition des premiers symptômes. Chaque minute compte et faute d'une prise en charge très rapide, les lésions peuvent devenir irréversibles. D’après l’OMS, un accident cérébral se produit toutes les 5 secondes et ils constituent la première cause de handicap chez les adultes et la deuxième cause de démence. L’accident vasculaire cérébral ou AVC qui se définit par un déficit neurologique brusque touchent 53% des malgaches dont l’âge moyenne des victimes est de 56 ans pour les hommes et 59 ans pour femmes. Elle provoque des étourdissements,une perte soudaine d’équilibre, un brusque engourdissement des membres, une difficulté soudaine à s’exprimer ou à comprendre, et un mal d’une intensité exceptionnelle parfois accompagnée de vomissements.

L’alcool (19,51% des cas, si du coté des non buveurs, ce taux est réduit à 8,3%)), le tabac, l’hypertension, l’obésité, les antécédents familiaux, la malformation génitale, le stress chronique et le diabète sont les causes de la maladie. Pour Madagascar, le stresse chronique est la cause majeure du moins pour Antananarivo. Pour l’HJRA, chaque jour, au moins une victime d’AVC est hospitalisée.

Mais bien que presque tous les médicaments soient disponibles à Madagascar, le coût de scanner à 300 000 Ariary n’est pas à la portée de tout le monde.

NIR

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !