Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Boeny : le nombre des séropositifs croît - 02/04/2011 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Point Focal Sida du Boeny, Mahefa Hasindray, s'inquiète de l'accroissement du nombre de personnes vivant avec le VIH. Le dépistage effectué depuis le début de l'année montre un nombre croissant de séropositifs. Certains quartiers de Mahajanga en sont concernés. Le Point Focal (PF) Sida de la région Boeny, ce depuis 2010, Mahefa Hasindray, tire la sonnette d’alarme sur la situation à Mahajanga.

« Les statistiques montrent que le nombre des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) s'éleve à 14 pour ce mois de mars. Alors qu’en 2009, elles étaient 43, et 30 en 2008. Ce qui donne une file active de 135 PVVIH, contre 120 l'année dernière. C’est un cumul de chiffres réalisé depuis 2004 », a noté Mahefa Hasindray.

« La plupart des PVVIH viennent des quartiers de Tsararano, d'Ambovoalanana et d’Aranta », a-t-il commenté.

La moyenne d’âge est de 23 ans, et la plupart sont des filles travailleuses du sexe. L’association Finoana, fanantenana, ary fitiavana compte 70 membres PVVIH. Mais des médecins, des opérateurs et de simples citoyens en font également partie afin de soutenir financièrement et matériellement ces personnes.

La tendance actuelle est également le « Man having sex with man » (MSM), ou l'homosexualité masculine. On en dénombre 600, selon le recensement établi par le Point Focal, contre 800 d’après les membres de cette association à Mahajanga. Un chiffre impressionnant.

Soins gratuits

Le PF n’est plus rémunéré après la suspension de l’aide des bailleurs de fonds en 2009. C’est la région Boeny qui se charge de son salaire depuis 2010.
« Normalement, le projet devait être suspendu mais on m’a retenu pour poursuivre les actions dans la lutte contre le Sida dans la région », a expliqué Hasindray.
Il a pour rôle d’appui à la coordination, la planification, le suivi et l'évaluation en matière de lutte contre les MST et le VIH Sida.

Sur les 22 régions, 4 sont choisies comme régions pilotes, dont Boeny, dans la lutte contre le Sida. C’est dans cette optique que le Centre de santé intégré de Mahabibo a été ouvert, l’année dernière. Les prises en charge médical et psycho-social des PVVIH et des malades sont du ressort du centre. Le traitement est gratuit, de même les consultations et les interventions chirurgicales effectuées au CHU d'Androva.

Cette année, les PVVIH seront réinsérées professionnellement à travers des activités génératrices de revenus initiées par des bailleurs dont le Global Found, Gtz (appui nutrionnel) et Ground 8.

Vero Andrianarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !