Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Traitement contre le paludisme : 6h d’attente peuvent être fatales à un enfant - 26/04/2011 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Attendre six heures avant de débuter un traitement contre le paludisme, peut entraîner la mort d’un enfant atteint de cette maladie. C’est tout l’enjeu des préventions, du diagnostic correct et de l’accès facile au traitement contre le paludisme. A travers le monde, 2000 enfants par jour et 800.000 personnes par an, toutes tranches d’âge confondues, décèdent encore de cette maladie, pourtant aussi évitable que curable.

90% de ces personnes sont en Afrique où un décès d’enfant sur six est imputable au paludisme. L’UNICEF, par le biais de son directeur général Anthony Lake, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le paludisme célébrée, hier, n’a pas manqué de rappeler que des moyens efficaces pour lutter contre le Paludisme, existent et que tous les moyens devraient être déployés afin de les rendre davantage accessibles à ceux qui en ont le plus besoin. Soit 50 pays d’Afrique, 20 pays d’Asie et presque autant sur le continent américain, pour ne citer que cela.

A Madagascar, la lutte contre le paludisme est une lutte de tous les instants, menée depuis de nombreuses années, avec l’appui de nombreux organismes partenaires, dont, justement l’UNICEF. Les campagnes de distribution de moustiquaires à imprégnation durable et les aspersions intra-domiciliaires menées dans différentes régions de la Grande Ile, en font partie. De même, la mise à disposition de traitements peu coûteux à travers le marketing social, mené par des organismes en activité dans ce secteur, ont contribué à la réduction de la mortalité due au paludisme. « Des études ont montré que lorsque les enfants d’une même communauté dorment chaque nuit sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide, la mortalité infantile globale peut diminuer de près de 20% », fait alors remarquer l’UNICEF. « Pourtant, des centaines de milliers d’enfants, essentiellement en Afrique, périront faute d’avoir eu accès à ces moustiquaires ou à des médicaments indispensables dans les 24 heures suivant l’apparition des premiers symptômes. Attendre ne fût-ce que six heures pour administrer le traitement peut entraîner la mort d’un enfant malade.

En six ans, depuis 2004, les pays où le paludisme est endémique, ont reçu plus de 400 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide, dont plus de la moitié, soit 290 millions, pour la seule année 2008. Autant d’efforts qui ont porté leurs fruits puisque le total mondial des décès dus au paludisme a reculé de 20% de 2000 à 2009. Madagascar figure alors parmi les pays endémiques qui ont fait de la prévention antipaludique à grande échelle et qui ont connu une baisse de 50% des cas confirmés de paludisme ou des admissions et décès dus à cette maladie. Mais aucun relâchement ne devrait venir compromettre des avancées encourageantes, fruits de nombreuses années d’efforts soutenus. D’où l’intérêt de l’amélioration du système de santé en général, qui a souffert de quelques dysfonctionnements ces dernières années, comme il a été rappelé tout récemment à l’occasion de la semaine de la santé de la mère et de l’enfant.

Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !