Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale des sages-femmes : réduire effectivement la mortalité maternelle - 06/05/2011 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La journée mondiale des sages-femmes a été officiellement célébrée hier au CHDII à Itaosy à travers une série de discours, ainsi qu'une exposition qui montre l'importance cruciale des sages-femmes dans la réduction de la mortalité maternelle. A Madagascar, 2 800 sages-femmes travaillent dans le secteur public, tandis que 370 sont dans le secteur privé.

Un taux nettement en deça des réels besoins de la population car selon l'OMS, qui donne 1 sage-femme pour 5 000 personnes, sachant que Madagascar compte plus de 21 millions de personnes. Selon le directeur exécutif de l'UNFPA, le Dr Babatunde Osotimehin, « il manque actuellement environ 350 000 sages-femmes professionnelles au niveau mondial ». L'UNFPA contribue ainsi énormément à mettre à disposition des sages-femmes volontaires qui travaillent dans les zones reculées et là où les besoins sont les plus importants. La principale cause de décès des femmes au moment de l'accouchement reste l'hémorragie, sachant qu'une femme qui perd son sang durant 2 heures après l'accouchement meurt. En cette journée mondiale des sages-femmes, l'on comprendra que « les sages-femmes donnent – et pas seulement des bébés. Elles sauvent des vies et elles promeuvent un bon état de santé dans l'ensemble des sociétés. Elles constituent un personnel essentiel dans un système efficace de soins de santé ».

Anjara Rasoanaivo

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !