Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

TEDx - Trois nouveaux accélérateurs de particules : des appareils pour lutter contre le cancer - 16/05/2011 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Rideau sur la première édition du TEDx à Madagascar, la plus grande rencontre entre experts de la santé, particulièrement du cancer, dans l'Océan Indien. Samedi, un grand jour pour la fondation Akbaraly qui a organisé la première grande rencontre entre experts en oncologie à travers le monde, TEDx (Technologie Entertainement and Design), qui s'est tenue au Centre de conférences internationales à Ivato. L'événement est de taille, et représente beaucoup dans le projet de lutte contre le cancer touchant surtout les femmes, le cancer gynécologique et mammaire, mené par la fondation Akbaraly.

Il s'agit d'un espace d'échanges entre les spécialistes oncologues qui, à travers une série de présentations et d'exposés, ont pu échanger des idées quant à la lutte contre ce type de cancer. « Trouver de nouvelles idées pour lutter contre le cancer des femmes en Afrique et sensibiliser la communauté TED afin de faire une levée de fonds », tels sont les principaux objectifs de cette rencontre, explique le directeur de la Fondation Akbaraly, Jacques Schmitt. Avec plus de 25 conférenciers internationaux (USA, Inde, Russe, Afrique, Europe), cette première édition peut être fière d'avoir atteint ses objectifs.

40 millions euros. Le projet est un grand défi qui consiste à diagnostiquer le maximum de femmes atteintes de cancer gynécologique et mammaire à Madagascar. Avec un coût estimatif de 40 millions d'euros, les résultats attendus sont énormes: assurer la prise en charge d'au moins 60% des femmes atteintes ou diagnostiquées d'ici 2015, mettre à disposition 3 appareils d'accélérateur de particules, appareil qui a depuis longtemps remplacé la cobaltothérapie, afin de soigner les malades. Ces appareils seront installés cette année, dans les régions Analamanga, Boeny et Haute Matsiatra. Et pour atteindre ces objectifs, le projet prévoit d'ores et déjà la formation de médecins et paramédicaux malgaches par des experts internationaux. Alors que l'OMS recommande 1 appareil pour 1 million d'habitants, ces 3 appareils pourront permettre une meilleure proximité aux patientes des régions. Aujourd'hui, l'on traite 80 à 100 lames de biopsie par semaine dans la région Haute Matsiatra, l'objectif étant d'atteindre 200 diagnostics par semaine.

Anjara Rasoanaivo

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !