Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

CHRR Ambositra : un autre visage du personnel médical - 06/06/2011 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l’instar de tous les établissements publics, le Centre Hospitalier de Référence Régional (CHRR) d’Ambositra doit constamment faire face à une insuffisance de personnel médical et de moyens financiers et matériels. Un handicap que ce CHRR considère comme un avantage d’aller toujours de l’avant. Nos fréquents déplacements dans cet établissement hospitalier de référence sur les hauteurs du quartier de « Volafotsy », nous a permis de constater à maintes occasions, que cette situation de handicap influe rarement sur les qualités de service qui existent dans cet hôpital.

Où il est constaté que le personnel médical doit souvent se surpasser pour donner des services de qualité au public. Du personnel médical qui, en toutes circonstances, tant bien que mal de dissimuler les situations difficiles, voire tragique vécue pour essayer de sauver avec les moyens du bord, des vies humaines. Mais malheureusement, le sort en a voulu autrement.

Bonne humeur. Notre interlocutrice, le docteur Andriambololonera Soafara Lucia qui était de garde au service d’Accueil, Triage, Urgence (A.T.U) de cet hôpital dans la nuit du dimanche au lundi 9 mai, malgré son apparence très fatiguée, nous accueille avec bonne humeur. Elle nous explique qu’elle a vécu, comme tant d’autres jours de garde, une nuit très mouvementée ces jours-ci, auprès des malades de l’hôpital, pour les soigner et surtout les réconforter dans les moments difficiles, avec sans cesse un pincement au cœur de ne pouvoir tout faire et encore moins, se substituer à tout. Comme ce patient qui devra à tout prix être évacué à Antsirabe. Sans expressément, le dire, Soafara Lucia aime son métier plus que tout. Au point, pour cette épouse de philosophe, d’oublier qu’elle devra se préparer à partir et laisser le tour de garde à un autre. Ce, en présence du docteur Jemima qui arbore ce lundi, premier jour de la semaine, le même enthousiasme d’un personnel médical toujours dévoué. Docteur Andriambololonera Soafara Lucia et le docteur Jemima de conclure ensemble qu’on n’a pas toujours l’estime du public qui se reflète dans les médias. Tant pis, on essaie de toujours faire mieux pour le bien-être de la population en général. Des exemples à prescrire autant de fois sur une ordonnance pour d’autres établissements hospitaliers.

ANASTASE

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !