Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Certains médicaments manquent - 29/02/2012 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des médicaments spécialisés manquent aux usagers. L'ordre des pharmaciens explique que l'acheminement et la quantité d'importation en sont les causes. Souci dans l'approvisionnement en médicaments.

Les usagers rentrent des pharmacies les mains vides, ou ils sont obligés d'acheter d'autres médicaments parce que ceux qu'ils cherchent y sont introuvables. Les pharmaciens évoquent « une rupture de stock de certains médicaments spécialisés les plus utilisés ».
À titre d'exemple, pour les enfants, on peut citer le Vicombil qui est un produit nutritionnel pour remédier à la carence en vitamines mais qui est introuvable depuis le mois de janvier. Il y a aussi le vermifuge Vermox 100mg. À l'hôpital des enfants Tsara­lalàna, à un moment donné, la Solution de réhydratation orale (SRO) manquait mais « il y a toujours des médicaments de remplacement quand cela arrive, et les enfants ont tous les soins dont ils ont besoin », explique la directrice de l'hôpital mère-enfant, la professeur Annick Robinson.

Temporaire

Pour les adultes, le président de l'ordre des pharmaciens, Jean Rabemanantsoa, a confié que l'Efferalgan 500 mg est aussi touché par cette rupture, une rupture, qui selon lui, est « temporaire » et est liée à la quantité de médicaments demandée par le pays, et aussi au problème de l'acheminement. En général, les médicaments viennent de France, de Maurice, de l'Inde et de Chine. « La production d'un laboratoire dépend de la quantité de la commande des pays clients. Si notre commande est peu importante, elle doit attendre celle d'autres pays. Quand on passe une commande aujourd'hui, on ne l'aura que dans trois mois. Mais il arrive aussi qu'il ne produise que ce qui est sur commande », explique le président de l'ordre des pharmaciens. D'autre part, l'acheminement des médicaments constitue une autre cause de rupture. « Peut-être que le bateau a eu des incidents en cours de route, ou c'est à la douane que les procédures sont un peu longues », ajoute-t-il en indiquant que les pharmacies ont un droit de substitution de médicament. Ainsi, les médecins prescrivent des médicaments génériques pour remplacer ceux qui manquent. Mais vu la rupture, le prix des génériques a subi une majoration. « J'étais étonné quand la pharmacienne m'a dit que le vermifuge s’élève à Ar 10 000, alors qu'il était d'habitude de Ar 7 000 », constate Fanja Raveloarisoa, une mère de famille. Mais les pharmaciens remarquent une différence de qualité entre les médicaments génériques et les spécialités concernant la dose du principe actif.

Michella Raharisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !