Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Grève des médecins : les soins non urgents sous estimés ; Le sit-in des médecins, hier, dans l’enceinte du HJRA - 30/05/2012 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Santé publique est malade. Après la grève entamée par les paramédicaux, la semaine dernière, les médecins ont également suspendu leur travail, hier. Assis sur les bancs des salles d'attente, les gens voulant aller en consultation, hier, dans les centres de santé de base (CSB) et les centres hospitaliers publics, devaient s'armer de patience pour se soigner.

« Ces personnes ont attendu un médecin ou des paramédicaux depuis une heure trente. Le personnel administratif nous a dit que ces derniers étaient partis à l'HJRA pour faire la grève. On nous a ainsi conseillé d'attendre le médecin chef, car il pourrait nous recevoir », a relaté Ernestine Rasoa­fiadanana, une patiente, attendant un médecin. Même situation dans les autres CSB, comme à Antehiroka. À l'HJRA, les patients se plaignent également des allées et venues pour bénéficier d'un soin dans les services d'Otorhi­nolaryngologie (ORL). « Il y a deux services d'ORL, au rez-de-chaussée, dans le local des urgences et un au deuxième étage. Les médecins des urgences nous renvoient à l'étage pour nous soigner. Tandis qu'à l'étage, il n'y aurait pas de médecin, selon un personnel d'appui technique. Nous ne savons plus quoi faire », se plaint David Randriamarosoa, père d'un enfant nécessitant un soin dans l'oreille et habitant dans le district d'Andramasina.

Débats animés

À l'extérieur de l'HJRA, les débats entre médecins s'animent. « Les revendications des médecins vont passer en conseil du gouvernement ce jour (hier). Aussi, certains médecins ont demandé la suspension de la grève comme un signe de notre bonne volonté. Qu'en pensez-vous », a rapporté Fréderic Ndatason, président du syndicat des médecins de Mada­gascar au milieu de personnes habillées en blouse blanche. Mais les bruits engendrés par cette question ont surpris les gens se trouvant à la banque de sang de l'HJRA. « Les médecins ne font plus confiance aux promesses du gouvernement. La majorité a donc refusé cette proposition en haussant le ton », a expliqué par la suite un animateur, membre du bureau du syndicat des médecins.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !