Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé buccale : les dentistes en sous nombre - 22/05/2013 - La gazette de la grande île - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

D’après les dernières statistiques auprès du ministère de tutelle, 80% des enfants de moins de six ans et 98% des adultes ont des problèmes bucco-dentaires à Madagascar. Et pour cause, les coûts onéreux des prestations dentaires. Il n’en reste que 2% qui peuvent se permettre de fréquenter ces cabinets dentaires. Approximativement, plus de 87% des Malgaches, tous âges confondus, ont les dents abîmées. 13,1% des adultes ont des dents cariées. En raison de la situation économique critique, la grande majorité de la population est exclue des soins de santé les plus basiques.

Pourtant, il n’y a rien de comparable à une douleur dentaire qui vous empêche de vivre. Elle ne permet pas de manger correctement ni de travailler correctement et pire, elle vous empêche même de dormir pour récupérer. Mais comme il a été indiqué, les soins dentaires sont hors de prix. Les prévisions de l’Union Européenne confirment cette cherté. Les dépenses pour les soins dentaires en Union Européenne représentent 79 milliards d’euros avec des prévisions pour 2020 de 93 milliards d’euros !

La journée mondiale de la santé bucco-dentaire est célébrée tous les 19 mai. A l’échelle mondiale, cette journée est placée sous le thème « Des dents saines pour une vie saine” . A partir de ce thème , l’objectif serait l’amélioration de la santé orale de toute la population par la réduction de l’incidence et de la prévalence de toutes les affections bucco-dentaires courantes, et l’accès équitable de la population aux services de soins bucco-dentaires aussi bien dans les zones urbaines que dans les zones rurales. Pour Madagascar, la journée véhicule un message fort «Unissons nos forces pour vaincre les affections bucco-dentaires». Dans ce cadre, la célébration de la semaine nationale de la santé bucco-dentaire est lancée depuis le 17 Mai à Ambositra. Dans 30 Communes des 22 Régions de Madagascar, les soins dentaires seront gratuits pendant une semaine. Depuis 2010, le ministère de tutelle a mis en œuvre une politique nationale de santé bucco-dentaire 2020. Allant jusqu’à 2020, le projet a comme objectif principal la réduction de la morbidité et la mortalité liées aux affections bucco-dentaires à Madagascar, d'ici la fin de l'année 2020.

Mais pour en revenir aux coûts des soins dentaires, les prix peuvent varier d’un dentiste à un autre mais chez les dentistes spécialisés où l’on peut être sûr d’être soigné comme il faut, extraire une dent peut coûter jusqu’à 20 000 Ariary. Les soins des caries et entretiens frôlent les 30 000 Ariary. Et ce n’est pas donné à tout le monde. Viendra s’ajouter à cela le nombre de ces médecins qui est relativement faible par rapport au nombre d’habitants. Par ailleurs, il faudra admettre que certains médecins généralistes s’improvisent dentistes. Et le tarif est beaucoup moins cher. Ils vous extraient vos dents à 4 000 Ariary. Si l’OMS préconise 1 dentiste pour 5 000 habitants, Madagascar est loin de cette norme car on recense un dentiste pour 40000 habitants. En général, on enregistre 280 dentistes publics et 182 cabinets fonctionnels dans tout Madagascar et la plupart de ses dentistes se trouvent en zone urbaine. Dans ce sens, vaut mieux prévenir que guérir. Réduire les facteurs de risque contribue à assurer une meilleure qualité de vie. La lutte contre les caries, une stratégie cohérente de prévention afin d'endiguer cette progression des maladies parodontales. Les spécialistes recommandent une alimentation saine avec limitation de sucres d’’alcool et du tabac, le brossage 2 fois par jour avec du dentifrice fluoré. Ils recommanderaient également une visite chez le dentiste au moins une fois l’an mais les 90% des malgaches ne peuvent pas se le permettre. Notons que l'Ordre des chirurgiens-dentistes de Madagascar a été dissous en 2007.

NIR

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !